Édouard Philippe, “un gros connard” : la Macronie tire à balles réelles…

Le fondateur du mouvement Horizons espère obtenir des circonscriptions aux législatives sous la bannière de la majorité présidentielle. Un scénario violemment rejeté par certains Marcheurs, comme l’a rapporté “Libération” ce vendredi 29 avril.

Alors qu’Emmanuel Macron a obtenu son laissez-passer pour cinq années de plus à l’Élysée, dimanche 24 avril 2022, la bataille des élections législatives, qui se déroulera en juin prochain, s’annonce âpre. À droite comme à gauche, les tentatives d’alliances se sont multipliées ces derniers jours pour essayer de faire front au bloc des Marcheurs. De son côté, Édouard Philippe, chef de file du mouvement Horizons, a indiqué son envie de porter ses troupes aux législatives en utilisant la force de LREM, mais tout en conservant une certaine indépendance, refusant de se dissoudre dans le grand parti unique voulu par le chef de l’État. Des conditions qui ont suscité de vives indignations dans le clan de ce dernier: “J’ai l’impression qu’ils ont envie de lui rouler dessus et c’est tant mieux. C’est un gros connard. Il fait semblant de nous soutenir et derrière il nous chie dans les bottes”, aurait fustigé un proche d’un “ministre qui entend bien le rester”, comme l’a rapporté Libération ce vendredi 29 avril.

Édouard Philippe a les oreilles qui sifflent. “Philippe n’est que maire du Havre. Il a créé un parti, mais ce n’est pas non plus le RPR. Donc il est gentil, mais ce n’est pas lui qui mène la danse”, aurait également lancé un conseiller ministériel. Du côté de l’ancien Premier ministre, un tel soulèvement ne serait pas justifié. “Quand on a constitué une équipe, on ne dit pas à Mbappé de rester chez lui”, a déclaré à nos confrères l’eurodéputée Nathalie Loiseau, qui a rejoint Horizons l’an dernier. Ambiance…

>> PHOTOS – Edouard Philippe : qui sont les membres de sa galaxie ?

Emmanuel Macron, furieux contre son ancien bras droit ?

Tension générale ? L’époux de Brigitte Macron aurait lui aussi eu des mots durs envers Édouard Philippe. “Il me doit tout et il pense qu’on est égaux ? Il a fumé les vapeurs du port du Havre ?”, aurait-il déclaré, interrogé sur les investitures des candidats potentiels d’Horizons, comme l’a relaté Europe 1 ce vendredi 29 avril. Pour rappel : Emmanuel Macron devrait annoncer sa liste d’investitures dans les prochains jours. Le suspense est à son comble !

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Bruno Bebert / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet