« Elle dépassera de loin Kate Middleton » : Elisabeth de Belgique, une future reine déjà populaire

Ce sera ses 20 ans le 25 octobre prochain. Elisabeth de Belgique, qui sera dans quelques années la reine de Belgique, est déjà très appréciée des gens avec qui elle travaille, comme en témoigne un portrait de la télévision belge rapporté par Point de Vue.

La Belgique aura, d’ici quelques dizaines d’années, sa toute première reine sur le trône : Elisabeth de Belgique. Si elle souffle ses 20 bougies le 25 octobre prochain, la duchesse de Brabant fait déjà la fierté de son pays. La télévision belge lui a d’ailleurs accordé un portrait élogieux, qui a été rapporté dans les colonnes du magazine Point de Vue, ce mercredi 20 octobre. Parlant couramment quatre langues (anglais, français, néerlandais et allemand), la fille du roi Philippe est dans le cœur de nombreux Belges qui la voient déjà sur le trône. C’est en tout cas ce qu’en témoigne les propos assez élogieux tenus par des personnes la côtoyant régulièrement. “Je pense que le pays sera entre de bonnes mains”, a assuré Louis Michel, l’ancien Vice-Premier ministre du pays en évoquant la jeune héritière.

Il faut dire qu’elle est déjà très engagée pour son jeune âge. Durant la pandémie du coronavirus, et le confinement qu’a connu la Belgique, elle a tenu personnellement à appeler des personnes âgées, résidant en maison de repos, pour leur tenir compagnie. Elisabeth de Belgique est également engagée dans différentes associations venant en aide aux enfants en décrochage scolaire, aux personnes âgées, handicapées et sans abris. En 2011, alors qu’elle n’avait que 9 ans, elle a réalisé sa toute première activité officielle, et non des moindres puisqu’il s’agissait de l’inauguration de l’aile pédiatrique de l’hôpital universitaire de Gand, qui porte désormais son nom : l’Hôpital pour enfants Princesse Elisabeth. Pour le maquilleur de la famille royale belge, Bouzouk, une chose est sûre, “la princesse dépassera de loin Kate Middleton dans le futur”.

Une scolarité à Oxford

Mais avant de penser à son futur rôle de reine, Elisabeth de Belgique poursuit son cursus scolaire. Elle a récemment été admise dans la prestigieuse université d’Oxford dans un programme de trois ans en histoire et politique. De quoi lui donner les armes nécessaires pour diriger la Belgique. Point de Vue le précise bien : “aucune héritière du trône n’a jamais été aussi bien formée depuis l’avènement de la dynastie Belge, en 1831”.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Palais Royal de Belgique via Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet