« Elle présente les choses à sa façon » : la dernière compagne de Jean-Paul Belmondo encore critiquée

Carlos Sotto Mayor, la dernière compagne de Jean-Paul Belmondo, a publié un livre sur leur histoire d’amour quelques jours après la mort de ce dernier. Une parution choque vivement critiquée par le clan Belmondo.

À peine dévoilé au grand public que l’ouvrage Jean-Paul. Mon homme de Rio fait couler beaucoup d’encre. Ce livre, signé Carlos Sotto Mayor, la dernière compagne de Jean-Paul Belmondo, est paru ce mercredi 22 septembre, soit 16 jours après le décès de Bébel. Le clan Belmondo s’est fortement indigné après cette parution. Depuis, Carlos Sotto Mayor est critiquée de toute part. Dernièrement, c’est Michel Godest, l’avocat du défunt et de sa famille qui a vivement réagi dans les pages de Nice Matin.

« Je n’ai pas l’intention de faire de la publicité à cette dame » a-t-il commencé par dire à nos confrères. Et d’ajouter : « Je peux vous dire qu’elle présente les choses à sa façon. » La famille Belmondo soupçonne Carlos Sotto Mayor de profiter de cette disparition pour revenir sur le devant de la scène. « J’ai vu la presse et bien sûr, elle n’a pas écrit ce livre en quinze jours. D’ailleurs, elle en aurait été incapable. Mais elle pouvait très bien retarder sa parution » a poursuivit Michel Godest. Mais cette dernière a, au contraire, avancé la publication de l’ouvrage à l’origine prévu pour le mois de novembre. Un changement qui laisse penser « qu’elle a donc profité de l’émotion de tous les Français pour vendre son livre » ce qui « serait totalement indécent. » Voici pourquoi le clan Belmondo est très critique vis à vis d’elle.

L’avocat des Belmondo sans filtre à propos de Carlos Sotto Mayor

L’avocat de la famille Belmondo a tenu à préciser sur le ton de l’ironie qu’ « il est totalement faux que Jean-Paul ait lu l’an dernier les trente premières pages de ce chef-d’oeuvre. » Premièrement « il n’a rien reçu » et deuxièmement parce que « Jean-Paul ne lisait plus rien. » Puis il a déclaré ne pas avoir « envie d’entamer une polémique avec elle. On ne joue pas dans la même cour. » Il a conclu son propos en rappelant que « Jean-Paul était très bien entouré par sa famille, qui, elle était présente tous ces derniers temps. Ce n’était pas le cas de tout le monde. » Des propos tranchants à destination de Carlos Sotto Mayor.

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet