Emmanuel Macron au Cameroun : pourquoi Yannick Noah va l’accueillir

Dans le cadre de sa tournée diplomatique en Afrique, Emmanuel Macron, de passage au Cameroun ce 26 juillet, rencontrera Yannick Noah, chef du « village Noah ». Le chanteur compte offrir au président une visite exceptionnelle du village – situé au nord de Yaoundé – dont il est le chef traditionnel.

Ce n’est pas l’ancien tennisman, ni même le chanteur qui accueillera Emmanuel Macron ce mardi 26 juillet dans le quartier d’Etoudi, sur le sol camerounais, mais bien le chef traditionnel. Yannick Noah s’apprête à offrir au président de la République un tour du propriétaire, à l’occasion de la tournée du chef de l’État au Cameroun, au Bénin, puis en Guinée-Bissau. Voyage diplomatique visant à reconstruire les relations économiques entre la France et certains pays d’Afrique. « Ce n’est pas moi qui reçois le président français, mais tout le village », a déclaré l’interprète de La voix des sages, qui recevra Emmanuel Macron dans le « village Noah », situé au nord de Yaoundé – la capitale du Cameroun – près du palais présidentiel de la ville.

Pourquoi Yannick Noah est-il le mieux placé pour rencontrer le président français ? Comme le souligne Le Point, s’il est natif de Sedan (Ardennes), le chanteur franco-camerounais a passé une partie de son enfance à Etoudi, de 2 à 12 ans. En 2017, à la mort de son père Zacharie Noah, footballeur camerounais, il a donc hérité du titre de chef de village. Un rôle que le chanteur franco-camerounais prend très à cœur, soucieux de préserver la qualité de vie dans ce qui n’était autrefois qu’un village : « C’était très différent à l’époque », se souvient-il dans les colonnes du magazine. « J’ai grandi au milieu de la brousse, j’allais à la rivière car il n’y avait ni eau ni électricité. Avec le temps, la ville a entouré le village et il est devenu un quartier de Yaoundé », précise-t-il.

>> PHOTOS – Yannick Noah : retour en images sur les femmes qui ont marqué sa vie

Un village en héritage, que l’ex-tennisman chérit

Après s’être entretenu avec Paul Biya, le président camerounais, Emmanuel Macron se dirigera donc vers le « village Noah », à l’entrée duquel trône une pancarte qui indique la distance entre Etoudi et Roland-Garros, soit 7.091 km. Un clin d’œil au titre de champion du tournoi, que Yannick Noah a remporté en 1983. À 62 ans, la star passe la moitié de l’année sur place, où il a aménagé un « country club » : bar, restaurant, terrains de tennis et de basket, bungalows à l’architecture traditionnelle… Un véritable cocon, construit sur le terrain familial. En plus de ce lieu de vie, Yannick Noah prend soin de l’école créée par sa mère, la professeure de français Marie-Claire Noah. L’établissement, fondé dans les années 1960 par la figure de la vie associative française, est situé dans le jardin de la famille Noah. Il compte désormais 400 élèves issus du quartier. Ceux-ci reçoivent un enseignement en anglais, français et dans les deux langues officielles du pays.

Au cours de cette visite officielle, Yannick Noah conduira le chef de l’État jusqu’au caveau familial, où reposent son père et son grand-père, avant qu’Emmanuel Macron ne rencontre des enfants camerounais et français dans le parc d’Etoudi. Ceux-ci ont travaillé de concert sur des questions telles que les relations entre Yaoundé et Paris, l’environnement, ou encore la mémoire coloniale, indique encore le magazine. Enfin, la journée s’achèvera en musique, avec un concert de musiciens camerounais, au cours duquel Yannick Noah interprètera ses propres chansons, dont ses plus grands succès, Saga Africa, Métisse, ou encore Back to Africa. « Comme Franco-Camerounais, je suis toujours sensible aux relations entre les deux pays. Je n’ai pas trop le choix, c’est mon destin », a déclaré l’artiste et père de cinq enfants.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

A propos de


  1. Yannick Noah


  2. Emmanuel Macron

Autour de

Source: Lire L’Article Complet