Emmanuel Macron invite ses ministres à dîner : « une parenthèse » qui est la bienvenue

Le projet de loi sanitaire passe devant le conseil des ministres, ce lundi 19 juillet, aux alentours de 18h30. Le traditionnel repas du président de la République Emmanuel Macron et de ses ministres à l’Élysée aura lieu ce même jour, le soir. Une date bien trouvée par le gouvernement qui cherche justement à assouplir les sanctions en cas de non-respect du pass sanitaire.

L’exécutif accélère, ce lundi 19 juillet, pour faire passer le projet de loi sanitaire. Le texte final devrait être terminé à 16h, avant de passer devant le conseil des ministres à 18h30. Ironie de la situation, le traditionnel dîner où le président de la République invite tous ses ministres se tiendra ce jour même. Une nouvelle qui ne va sûrement pas apaiser les militants contre le pass sanitaire. Pour calmer les tensions, le Conseil d’État aurait décidé d’adoucir quelques mesures, selon Le Parisien. Ces changements concerneraient les sanctions et amendes destinées aux récalcitrants.

Alors que de nombreuses manifestations secouent le pays depuis l’allocution du président Emmanuel Macron, ce samedi 12 juillet, le gouvernement réfléchit à certains adoucissements. À commencer par l’amende prévue pour les restaurateurs s’ils n’appliquent pas le contrôle du pass sanitaire à l’entrée de leur établissement. La première somme évoquée s’élevait à 45 000 euros. Elle passera désormais à 1 500 euros et atteindra les 9 000 euros uniquement en cas de récidive. Une décision peu étonnante puisque Bruno Le Maire a lui-même avoué qu’il s’agissait d’un montant excessif : Ces sanctions doivent être proportionnées, elles ne doivent pas être excessives, mais dissuasives. 45 000 euros cela me semble excessif” a-t-il déclaré sur le plateau des 4 Vérités sur France 2, ce lundi 19 juillet.

Un dîner qui tombe à pic

Bien qu’il soit traditionnel et prévu tous les ans, le grand dîner entre Emmanuel Macron et ses ministres risque de faire bondir certains citoyens. En pleine pandémie mondiale, ce que Le Parisien qualifie de “parenthèse amicale” ne sera pas sans risque puisque les ministres viendront accompagnés de leurs conjoints. Bien évidemment, les membres du gouvernement sont normalement tous vaccinés. Un repas qui se déroule tout de même au bon moment, le jour d’un adoucissement des sanctions pour ceux qui ne respectent pas les mesures sanitaires.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Yoan Valat / Pool / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet