En photos, les larmes de Julia Ducournau, le baiser de Jean Dujardin, la compagne de Nicolas Bedos : la clôture du Festival de Cannes

Le rideau est tombé sur la 74e édition du Festival de Cannes. Les célébrités ont une dernière fois gravi les marches du Palais des festivals et laissé place à l’émotion lors de la remise des palmes.

Les étoiles, les sirènes et les vedettes ont foulé une dernière fois le tapis rouge. L’heure de la clôture a sonné, ce samedi 17 juillet, pour le 74e Festival de Cannes. Le rideau et la palme sont tombés sur la croisette en mettant l’humour et les réalisatrices à l’honneur.

La sensation OSS

La dernière projection du festival était pour OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire. C’est dans une minuscule voiture bleue vintage que le réalisateur du film, Nicolas Bedos, et les deux acteurs principaux, Jean Dujardin et Pierre Niney, sont arrivés pour monter les marches de Cannes. «Je remercie vraiment Frémaux (Thierry Frémaux, délégué général du festival, NDLR) de nous offrir ce merveilleux moment, a déclaré Jean Dujardin. Je suis très ému car j’étais là, pour The Artist, il y a 10 ans.» Nicolas Bedos, actuellement en tournage pour un autre film, s’est dit «déjà ailleurs et pleinement là en même temps.» «C’est un honneur de revoir du public et d’entendre des gens rire peut-être», a-t-il ajouté. Chacun a ensuite pris la pose au côté de sa moitié. Jean Dujardin avec Nathalie Péchalat, Pierre Niney avec Natasha Andrews et Nicolas Bedos avec sa nouvelle compagne, Pauline Desmonts.

Cannes 2021 : la montée des marches du 17 juillet en vidéo

Avant de gravir les marches du Palais des festivals, ils ont été rejoints par Jean-François Halin, Fatou N’Diaye et Natacha Lindinger. Ils se sont ensuite élancés tous ensemble, bras dessus bras dessus, alors que résonnaient pour la dernière fois les notes d’Aquarium, extrait du Carnaval des animaux, musique emblématique du Festival de Cannes.

Dernier rappel

Pour cette dernière cannoise, de nombreuses célébrités étaient présentes. Géraldine Nakache, aux allures de sirène dans son ensemble crop top et jupe vert lamé, Ana Girardot, Vincent Delerme mais aussi Nicolas Maury, «très ému», qui n’a pas caché avoir «très envie de pleurer». Adèle Exarchopoulos a confié qu’elle avait cassé le socle de la Palme d’or reçue en 2013 pour La vie d’Adèle, d’Abdellatif Kechiche, dans lequel elle jouait avec Léa Seydoux. «Mais la palme est intacte, elle trône entre deux livres chez mes parents», a-t-elle précisé.

“Titane”, la bande-annonce

Plusieurs films ont été rappelés sur le tapis rouge, dont le film australien Nitram, l’équipe du film iranien Un héros et celle de Memoria. Suzanne Lindon, Label Cannes pour son premier film, Seize printemps, a monté les marches peu avant son père, Vincent Lindon. L’acteur, qui joue dans Titane, était accompagné de sa réalisatrice, Julia Ducournau, et de sa partenaire à l’écran Agathe Rousselle. L’icône Sharon Stone, toujours époustouflante, est réapparue sur le tapis rouge sous les hourras, encore une fois. Elle s’est montrée hilare au côté de la sublime actrice anglaise Rosamund Pike.

Sharon Stone. (Cannes, le 17 juillet 2021.)

Laurie Cholewa. (Cannes, le 17 juillet 2021.)

Audrey Azoulay. (Cannes, le 17 juillet 2021.)

Doria Tillier. (Cannes, le 17 juillet 2021.)

Les palmes

Ce soir, le jury a remis 7 palmes d’or. Les prix d’interprétation ont été attribués à l’actrice norvégienne Renate Reinsve pour son rôle dans Julie (en 12 chapitres), et à l’Américain Caleb Landry Jones pour son rôle dans Nitram de l’Australien Justin Kurzel. Le grand prix, le plus important après la palme d’or, a fait ex-aequo entre Un héros, d’Asghar Farhadi, et Compartiment N°6, de Juho Kuosmanen. Quant à la palme d’or, elle a été attribué au film Titane, de Julia Ducournau. «Merci au jury d’appeler à plus de diversité dans nos vies et au cinéma, et de laisser rentrer les monstres», a-t-elle déclaré, en larmes.

Source: Lire L’Article Complet