Enora Malagré se confie sur son compagnon et leur différence d'âge : "Mine de rien, je panique…"

Invitée d’Evelyne Thomas sur Non stop people ce lundi, Enora Malagré s’est confiée cash sur sa vie privée entre craintes et espoirs. Extraits.

Enora Malagré a fêté ses 40 ans cet été. “Un enfer, un cauchemar, je le vis très très mal. J’ai un vrai syndrome de Peter Pan,” a-t-elle confié à Evelyne Thomas hier sur Non stop people. Et les angoisses de l’ancienne chroniqueuse sont nombreuses. Comme par exemple lorsqu’elle évoque son compagnon, qui a 7 ans de moins qu’elle. “Brigitte Macron a ouvert le bal, j’ai fait pareil,” s’amuse-t-elle d’abord, soulignant ensuite que cette différence d’âge ne se sent pas car “je suis immature et lui mature”. Toutefois, elle avoue que “mine rien, je panique”. Est-ce qu’à un moment, il ne va pas partir pour une jeune demoiselle ?” s’interroge-t-elle ainsi.

  • Jérôme de L'amour est dans le pré ému aux larmes après le départ de sa prétendante

    Télé Loisirs

  • Gérard Jugnot évoque le reconfinement

    Télé Loisirs

  • Kelly Vedovelli de nouveau blonde !

    Télé Loisirs

  • Star Wars épisode II – l'attaque des clones – 19 décembre

    Télé Loisirs

  • Transit – 9 novembre

    Télé Loisirs

  • Bixente Lizarazu s'offre une plongée au milieu des requins

    Télé Loisirs

  • Découvrez la bande-annonce de la série Quatre mariages et un enterrement

    Télé Loisirs

  • Incroyable talent : la bouleversante prestation de Luan sur Empire State of Mind de Jay-Z et Alicia Keys

    Télé Loisirs

  • Tout savoir sur Au-dessus des nuages

    Télé Loisirs

  • Affaire Conclue : qui est le nouvel acheteur Clément Anger ?

    Télé Loisirs

  • Guillaume Gallienne : blessure d'enfance, gourmandise, conte… L'acteur se livre dans notre interview "doudou"

    Télé Loisirs

  • Exclu. La mère de Dadju se confie en larmes sur France 2 sur leur passé dans la rue

    Télé Loisirs

  • Tout savoir sur La Villa des coeurs brisés saison 6

    Télé Loisirs

  • Son nom de scène, sa relation avec Pascal Obispo, sa vie privée… Abi Bernadoth nous dit tout

    Télé Loisirs

  • Yakoi sur Salto en novembre ?

    Télé Loisirs

  • Nagui se moque du physique de Vincent Dedienne dans Tout le monde veut prendre sa place

    Télé Loisirs


  • Jérôme de L'amour est dans le pré ému aux larmes après le départ de sa prétendante
    Jérôme de L'amour est dans le pré ému aux larmes après le départ de sa prétendante


    Télé Loisirs


  • Gérard Jugnot évoque le reconfinement
    Gérard Jugnot évoque le reconfinement


    Télé Loisirs


  • Kelly Vedovelli de nouveau blonde !
    Kelly Vedovelli de nouveau blonde !


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

“J’espère que je vais pouvoir adopter”

Toutefois, lorsque l’animatrice lui demande où elle se voit dans 5 ans, l’ancienne chroniqueuse de Touche à pas mon poste veut rester optimiste. “Dans le meilleur des mondes, je me vois en Bretagne, dans une maison, avec un enfant. J’espère que ça va marcher, que je vais pouvoir adopter, avoir un bébé et pouvoir enfin construire cette famille dont que rêve depuis 10 ans,” explique celle qui se bat pour faire connaître la maladie dont elle souffre, l’endométriose.

“Je n’aimais pas la télé”

Dans le reste de l’interview, la comédienne – qui sera de retour sur les planches l’année prochaine – est également revenue sur son arrivée dans Touche pas à mon poste en 2010. Déjà présente sur France 4 où elle couvrait les festivals et était présente dans les émissions musicales, elle est appelée par Cyril Hanouna qui cherche alors “une nana qui n’aime pas la télé”. “On fait un dîner avec les copains, avec Jean-Mi, etc. Ça marche direct et il me recrute dans l’émission. Je ne pensais pas que ce serait un succès pareil,” raconte-t-elle. Et si elle concède qu’elle jouait un rôle, celui de la cousine insolente, Enora Malagré assure qu’elle n’aimait vraiment pas la télé. “J’ai grandi dans une famille où c’était interdit de regarder la télé ou alors on regardait que le journal, Les Nuls l’émission, Les Guignols de l’info ou Nulle part ailleurs… Très branchouille, très gaucho. (…) Je ne connaissais pas cette télé populaire, j’ai appris à la connaître,” précise-t-elle à ce sujet. Dès lors, son passage à la radio chez Cauet durant une saison (entre 2010 et 2011) n’a pas franchement plu : “Je vous dis même pas quand j’ai travaillé avec Cauet les réflexions de mes parents, les pauvres, ils ont pas du tout adoubé ce choix”.

Source: Lire L’Article Complet