Éric Zemmour : pourquoi il a dû s’empresser de changer de lieu pour son premier meeting

Le premier meeting d’Éric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle, devait se tenir ce dimanche 5 décembre au Zénith de Paris. Mais, selon le polémiste, face au grand nombre d’inscriptions, il aurait décidé de changer de lieu…

Éric Zemmour a annoncé sur Twitter, ce mercredi 1er décembre, que son premier meeting en tant que candidat officiellement déclaré à l’élection présidentielle, changeait de lieu. “Quelle bonne nouvelle ! Vous êtes tellement nombreux à vouloir assister au meeting de ce dimanche 5 décembre que nous le déplaçons du Zénith de Paris au Parc des Expositions de Villepinte, a écrit celui qui aurait insulté Gilles Bouleau. Selon Benjamin Cauchy, soutien d’Éric Zemmour, interrogé par BFM TV, l’équipe de campagne attend entre “15 et 20 000 personnes” à cet événement.

“A la base, le Zénith avec 6 000 personnes était plus que correct et plus que satisfaisant, explique Benjamin Cauchy sur le plateau de la chaîne d’infos en continu. Mais, là, on a tellement de monde, tellement de gens qui se sont inscrits. On a eu un développement des inscriptions depuis l’officialisation (de la candidature d’Éric Zemmour) qui fait qu’on a dû réagir.” Le soutien du candidat d’extrême-droite, très critiqué pour sa vidéo, assure que plus de 19 000 personnes se seraient déjà inscrites pour assister au meeting. Une solution alternative a donc été trouvée “pour ne pas frustrer des milliers de sympathisants qui souhaitaient se rendre au Zénith”, rapporte Benjamin Cauchy.

> Découvrez en photos les femmes qui ont compté dans la vie d’Eric Zemmour

Une manifestation de militants antifas contre la venue d’Éric Zemmour

Si le candidat à l’élection présidentielle se réjouit du nombre de sympathisants qu’attire son meeting de lancement de campagne, ActuParis met en avant une autre raison pour expliquer cette délocalisation. Selon le site, la mairie du 19ème arrondissement de la capitale aurait demandé l’annulation de l’événement à la préfecture de police. La municipalité socialiste craignait un “risque de troubles à l’ordre public”. De nombreux appels à manifester avaient été lancés contre la venue d’Éric Zemmour. Selon une source policière qui s’est confiée à ActuParis, plusieurs milliers de militants antifas sont attendus. Ces derniers auraient également décidé de déplacer leur manifestation au parc des Expos. Des précisions sur ce rassemblement devraient être données ce jeudi 2 décembre.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Agence/ Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet