Éric Zemmour utile à Marine Le Pen ? « Il nous a débarrassés des fachos »

Si Marine Le Pen s’est finalement inclinée Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle, elle est tout de même parvenue à « triompher » au sein du Rassemblement National en menant à bien son opération de dédiabolisation. Selon son conseiller Philippe Olivier, la candidature d’Éric Zemmour a d’ailleurs été utile à la fille de Jean-Marie Le Pen.

Marine Le Pen doit-elle remercier Éric Zemmour ? C’est en tout cas ce que pensent plusieurs de ses soutiens. Lors de la dernière élection présidentielle, la candidate du Rassemblement National est parvenue à faire basculer son parti « dans une nouvelle dimension« , comme l’ont analysé nos confrères du Point, dans leur nouveau numéro, en kiosque ce jeudi 27 avril. En parallèle de son opération de dédiabolisation du parti auparavant dirigé par son père, la fille de Jean-Marie Le Pen a sans doute aussi été aidée par la candidature d’Éric Zemmour. En se lançant lui aussi dans la course à l’Élysée, le compagnon de Sarah Knafo a rallié à sa cause les plus extrémistes et radicaux, polissant un peu plus l’image du parti de Marine Le Pen. « Notre stratégie était la bonne, tout nous le confirme aujourd’hui« , a noté Philippe Olivier, conseiller et beau-frère de la candidate RN, dans les colonnes de l’hebdomadaire.

Selon le mari de Marie-Caroline Le Pen, la candidature du chef de file du parti Reconquête ! a été bénéfique au Rassemblement National : « Il nous a débarrassés des fachos, des lourdingues« , a-t-il reconnu auprès de nos confrères. Si elle a une nouvelle fois échoué face à Emmanuel Macron, Marine Le Pen, qui a surtout vu à travers son score un engouement pour le parti qu’elle défend, s’est surtout sentie « triomphante » après le second tour de l’élection présidentielle. Comme si elle avait transformé sa défaite en victoire. Si bien que, selon ses troupes, elle n’a pas l’intention d’arrêter la politique maintenant. « Pourquoi voulez-vous qu’elle arrête ? C’est une aberration, elle n’a que 53 ans« , a souligné son conseiller Sébastien Chenu. Et Jordan Bardella de résumer : « Je pense que ça ne fait que commencer (…) Nous arriverons au pouvoir, c’est le sens de l’Histoire.« 

>> PHOTOS – Éric Zemmour réconforté par Sarah Knafo après sa défaite au premier tour

Marine Le Pen de retour en 2027 ?

En l’espace de cinq ans, Marine Le Pen a gagné 7,5 points et 2,7 millions de voix. Et, quoi qu’elle en dise dans les médias, elle n’a semble-t-il pas l’intention d’en finir avec la politique. Si elle est pour l’heure restée très mystérieuse quant à ses ambitions futures, il se pourrait que ce ne soit pas sa dernière campagne présidentielle, comme l’ont laissé entendre plusieurs sources, dans les pages de Paris Match. « Elle a une relation fusionnelle avec les Français et considère que ce serait les trahir que de les lâcher« , a affirmé son directeur de cabinet, Renaud Labaye, auprès de l’hebdomadaire. Et son conseiller Philippe Olivier de renchérir : « La retraite à 53 ans ? Elle n’y est pas favorable et nous non plus, elle va continuer de bosser.«  Aux yeux de ce dernier, qui la côtoie aussi dans l’intimité puisqu’il fait partie de sa famille par alliance, « les Le Pen sont une famille de combattants à la résistance physique inimaginable. » Affaire à suivre…

Crédits photos : Denis Guignebourg / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet