EXCLU – Marlène Schiappa : Sicile, Danemark… Les coulisses de ses vacances

Si elle n’est de retour au gouvernement que depuis le 4 juillet dernier, Marlène Schiappa a le droit à des vacances, comme toutes les autres figures politiques du pouvoir. Dans un entretien consacré à Gala.fr, la secrétaire d’État s’est confiée sur le programme de ses vacances.

Les vacances des ministres et autres membres du gouvernement ont officiellement commencé le 7 août dernier. Qu’ils travaillent depuis le 20 mai 2022, date de l’annonce du premier gouvernement d’Élisabeth Borne, ou bien depuis le 4 juillet 2022, date du remaniement, tous ont droit à quelques semaines pour décompresser loin de l’effervescence parisienne. Marlène Schiappa, qui fait partie des derniers arrivants et qui a fait son grand retour en tant que secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale et solidaire et de la Vie associative s’est livrée à Gala.fr au sujet de son programme pour sa pause estivale, bien méritée après la sortie de son dixième livre C’est une bonne situation ça, Ministre ? (éd. l’Observatoire).

« J’avais organisé mes vacances avant de revenir au gouvernement et j’avais prévu un temps familial en Sicile pour faire du sport (tennis, kayak…), un passage chez ma sœur dans son village de Bourgogne et un temps de découverte au Danemark », a révélé la femme politique de 39 ans. Au-delà de la découverte de nouvelles cultures, Marlène Schiappa compte surtout « profiter de (ses) enfants (deux filles de 9 ans et 15 ans, ndlr) et de (son) mari (Cédric Bruguière, ndlr), mais aussi bouger » : « J’adore les promenades dans la forêt sur un vélo en famille, les grandes marches, les sports nautiques… mais aussi lire, des livres légers comme des romans ou des essais de philosophie et d’économie », a poursuivi l’ancienne ministre de la Citoyenneté.

A post shared by Marlène Schiappa (@marleneschiappa)

>> PHOTOS – Jean-Michel Blanquer, Michèle Alliot-Marie, Jean-François Mattéi… Ces politiques dont les vacances ont fait polémique

Marlène Schiappa au Danemark : « c’est un choix décalé »

Lorsque Le Parisien a dévoilé le 5 août dernier que Marlène Schiappa a prévu un voyage au Danemark pour ses vacances, son choix de destination en a étonné plus d’un. « Je suis bien consciente que c’est un choix décalé quand tout le monde ou presque préfère la plage… a admis l’ancien bras droit de Gérald Darmanin au ministère de l’Intérieur. Je suis fan de la série Borgen qui mettait en scène une femme première ministre danoise. C’était précurseur mais aujourd’hui nous aussi en France nous avons une femme cheffe du gouvernement ! » Et d’ajouter : « Les démocraties nordiques sont en avance sur beaucoup de sujets notamment l’écologie, la parité… c’est passionnant d’étudier cela, comme je l’avais fait en allant rencontrer Sanna Marin la première ministre finlandaise il y a trois ans. »

A post shared by Marlène Schiappa (@marleneschiappa)

Des vacances studieuses pour Marlène Schiappa

Pour Marlène Schiappa, les vacances sont un moment privilégié pour se nourrir de lectures enrichissantes et pour anticiper ses projets pour la rentrée. « Là, je termine ‘Par-delà l’attente’ de Julia Minkowski qui paraît pour la rentrée littéraire et raconte la vie de l’une des premières femmes avocates, au Mans, lors du procès des sœurs Papin, a indiqué celle qui œuvrait pour l’égalité hommes-femmes lors du premier mandat d’Emmanuel Macron. Et puis j’ai toujours un carnet avec moi pour noter mes idées d’actions pour la rentrée. Et j’ai plusieurs visioconférences avec mon équipe pour travailler sur la feuille de route de mon ministère ! »

Il faut dire que malgré cette période privilégiée qui lui permet de profiter de sa famille, l’ancienne ministre a du mal à couper les ponts avec ses obligations au gouvernement… « Quand on est ministre on se doit d’être disponible pour tous les Français tout le temps et même à l’étranger ! J’emmène des dossiers de rentrée. Je ne dis jamais non à un selfie ou à une prise de contact pour trouver des réponses sur des dossiers bloqués. Je suis une personne simple j’ai grandi dans un milieu modeste, j’essaye d’être la relation des gens qui n’en ont pas », a-t-elle expliqué. Une déconnexion qui est d’autant plus difficile qu’Élisabeth Borne a demandé à tous les membres du gouvernement de ne pas partir à plus de deux heures d’avion de Paris pour pouvoir rappliquer rapidement en cas de besoin.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

A propos de


  1. Marlène Schiappa

Autour de

Source: Lire L’Article Complet