EXCLU – Nolwenn Leroy et Arnaud Clément : « Nous sommes deux forts caractères, il y a parfois des étincelles »

Nolwenn Leroy sort un nouvel album, La cavale, ce 12 novembre. Un disque plus lumineux, plus dansant, plus sensuel. Une petite révolution artistique, mais le reflet de sa vie de couple avec l’ex-champion de tennis Arnaud Clément depuis plus de 10 ans.

Nolwenn Leroy, la métamorphose. La gagnante un peu effrayée de la Star Academy 2 parle de son 8eme album, La cavale, disponible le 12 novembre, comme d’une « célébration ». De ses vingt ans de carrière. De la femme qu’elle assume être aujourd’hui, grâce à sa collaboration musicale avec Benjamin Biolay. Sur la pochette de son disque, elle dévoile une belle chute de reins, face à un étalon noir. Ses nouveaux titres, plus lumineux, plus dansants, sont tout aussi empreints d’une sensualité qu’on ne soupçonnait pas. Alors qu’elle vient de fêter ses 39 ans et qu’elle est maman d’un petit Marin depuis 4 ans, elle n’ignore pas qu’elle a longtemps renvoyé une « image de fille un peu distante, grave », qui l’a « protégée », mais aussi « desservie ». Nolwenn Leroy sait pourtant être drôle, glisser un « Arnaud » dans notre conversation sans qu’on force l’aveu. Arnaud, comme Arnaud Clément, ex-champion de tennis qui partage sa vie depuis 12 ans, bien sûr.

Leur couple, sur le papier, c’est un peu la glace et le feu. La pointe tourmentée du Finistère, berceau de Nolwenn, face à la quiétude ensoleillée d’Aix-en-Provence, fief d’Arnaud. Dans l’intimité, c’est davantage la fusion. Ils ont été les premiers surpris de leur coup de foudre. Ils ont appris la vie de couple. Entre la Bretagne, la Provence ou Paris où ils ont décidé de scolariser leur fils depuis septembre. Dans une de ses nouvelles chansons, Changer l’eau de fleurs, Nolwenn Leroy évoque la routine qu’il faut combattre, l’amour à réinventer. On ose lui demander avec une fausse candeur si « Monsieur Nolwenn Leroy », réputé maniaque, sait changer l’eau des fleurs. La réponse fuse : « S’il entendait comment vous l’appelez! (Rires). Bien sûr qu’il a appris à changer l’eau des fleurs, entre autres choses. »

« J’avais besoin d’un homme comme lui, avec du répondant »

A l’approche de la quarantaine, la chanteuse développe, avec intelligence et philosophie : « Pour un homme, le couple, ce n’est pas naturel. C’est un pacte. Cela demande des compromis des concessions. L’arrivée d’un enfant est un autre bouleversement, quand tu as vécu à deux, avec la même personne, pendant plus de dix ans. » Pas besoin de mariage : « Il est là notre engagement », confie Nolwenn. Avant de rajouter, avec une spontanéité nouvelle : « Nous sommes deux forts caractères, il y a parfois des étincelles, mais j’avais besoin d’un homme comme lui, avec du répondant, qui me bouscule, me tire vers le haut.« 

Elle a mis de la musique dans sa vie. Ex-sportif de haut niveau, Arnaud Clément lui a, dit-elle, apporté « un cadre, une rigueur et un sens de l’organisation rassurants. » Il lui a « aussi inculqué la ténacité, à ne rien lâcher, à rester combattive ». « De nous deux, c’est moi la plus détendue, la rêveuse qui peut vite se laisser déborder », résume-t-elle. Brisant les clichés, avec grâce.

Notre interview de Nolwenn Leroy est à lire en intégralité dans le nouveau numéro de GALA, en kiosque ce jeudi 11 novembre ou disponible en cliquant ici. Vous pouvez aussi recevoir GALA chez vous chaque jeudi en profitant d’une offre d’abonnement SANS ENGAGEMENT !

Crédits photos : RINDOFF-JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet