EXCLU VIDÉO. Philippe Candeloro : "Eric Zemmour ? C’est pas quelqu’un d’extrême droite"

Invité de Jordan de Luxe, Philippe Candeloro a donné son avis sur les personnalités politiques qui font l’actualité. Et notamment sur Eric Zemmour, qui pourrait bien se présenter pour l’élection présientielle.

Les prochains mois s’annoncent particulièrement riches. En avril prochain, les Françaises et les Français seront appelés aux urnes pour élire le prochain président de la République. Et si plusieurs personnalités se sont d’ores et déjà lancées, certaines préfèrent pour l’instant entretenir le flou. C’est notamment le cas d’Eric Zemmour, qui n’a pas encore fait son choix. Mais cette probable candidature amuse en tout cas Philippe Candeloro, comme il l’a expliqué sur le plateau de L’Instant de Luxe, à retrouver sur Starplay ce mardi 14 septembre. "J’avoue que là, avec l’arrivée de Zemmour dans le bazar, ça va être marrant, a commencé l’ancien patineur artistique. Moi, j’aime bien les combats, je suis un sportif. Donc quand tu vois des gens venir challenger des ténors et des gens en place…"

Interrogé sur la probabilité qu’il vote pour le polémiste, Philippe Candeloro n’a pas tourné autour du pot : "Je ne sais pas, je ne connais pas bien son programme. Macron n’a pas tout fait de mauvais, avec la crise ce n’était pas simple franchement". Concernant le polémiste, l’ex-patineur affirme qu’il est "intelligent". "Le problème ? C’est qu’il a un peu la même image que moi, a-t-il poursuivi face à Jordan de Luxe. Tu veux faire du fond, mais tu as fait rire à un moment donné. C’est ça qui va peser, peut-être, contre lui." S’il pense que sa candidature pourrait "foutre le bordel" du côté de Marine Le Pen, Philippe Candeloro pense qu’Eric Zemmour peut avoir sa chance. "Il peut avoir beaucoup de soutiens", analyse celui qui explique être "incapable de dire de quel bord il est" : "Pas extrême droite, je le vois comme un candidat intelligent, qui n’a pas envie de se donner une couleur politique".

Pourquoi Eric Zemmour a quitté CNews ?

"J’aime bien le personnage qui vient se mêler dans la cour des grands, alors qu’il débarque de nulle part", a conclu Philippe Candeloro sur le plateau de L’Instant de Luxe. Mais pour le moment, la candidature du polémiste n’est qu’une rumeur. Contrairement à son départ de CNews, acté après la décision du CSA de décompter ses prises de paroles. Dans un communiqué, la chaîne a regretté ce choix "qui prive des millions de téléspectateurs des interventions du chroniqueur" et ce "bien qu’Eric Zemmour ne se soit pas déclaré candidat à l’élection présidentielle qui aura lieu dans sept mois". Même constat pour Eric Zemmour qui était présent dans l’Heure des pros, lundi 12 septembre. "J’en suis fort triste, a-t-il réagi Je pense que c’était inévitable. Je pense que le CSA l’a fait exprès, l’a fait volontairement."

Source: Lire L’Article Complet