Fabrice Luchini a 70 ans : Vrai nom, "Libido", "Périnée", Femmes, Enfant…

Fabrice Luchini fête ses 70 ans ce 1er novembre! Ses débuts en tant que coiffeur, son rôle de père, son obsession du corps des femmes, son expérience homosexuelle…Secrets et folles anecdotes du génial comédien.

Fabrice Luchini : l'homme qui l'a (presque) découragé

Malgré tout, la première décennie qu'il passe en tant qu'acteur est loin d'être simple. Les propositions ne coulent pas à flots, et Fabrice Luchini doit un temps reprendre la coiffure, en dépit de son ardent désir de faire du cinéma. Il est même sévèrement découragé par un homme du métier. "Serge Rousseau, un grand agent d'Artmedia, me convoque pour me dire qu'à son avis il ne faut pas nourrir d'espoir vu mon physique quasi efféminé. Et surtout, il me dit: 'Ta carrière, ça ne marchera jamais, tu n'es pas sexué'", s'état-il remémoré dans Télérama.
C'est en 1984 que son talent est enfin reconnu dans Les Nuits de la pleine lune, d'Eric Rohmer, qui lui permet d'être nommé au César du meilleur acteur dans un second rôle.

  • Fabrice Luchini: "Les femmes sont supérieures aux hommes, définitivement"

    Dès le 6 mars, il sera la tête d'affiche du "Mystère Henri Pick" de Rémi Bezançon, le réalisateur du "Premier jour du reste de ta vie". Fabrice Luchini y brille, aux côtés de Camille Cottin, dans la peau d'un personnage qui lui était tout désigné : celui de critique littéraire. Rencontre.

Fabrice Luchini est un "énorme beauf"

Fabrice Luchini a beau être féru de littérature et doté d'une culture hors-du-commun, il correspond aussi à l'archétype du Français moyen… qui aime regarder la télévision! "Je suis un énorme beauf, un mec normal. Je regarde la Une. J'aime Gilles Bouleau, je peux aller jusqu'à Morandini… Je maîtrise Crimes, Faites entrer l'accusé, c'est ma passion", avait-il confié à Léa Salamé dans l'émission Stupéfiant.

Fabrice Luchini, "tracassé du périnée"

Fabrice Luchini a passé une grande partie de sa jeunesse à admirer les corps des femmes, au point de développer une relative obsession. "J'ai toujours eu peur de la libido. Cela m'a toujours paniqué. J'ai été un très grand tracassé du périnée. Pour moi l'éternel féminin a été une source d'obsession. J'ai énormément pratiqué la prostitution. Pour moi le sexe féminin était infini de perspectives. Je trouvais ça fascinant les dessous, les cheveux féminins, le corps des femmes", avait-il confié sur le Divan de Marc-Olivier Fogiel.

Fabrice Luchini : sa fille, son "miracle"

En 1979, Fabrice Luchini devient père d'une fille prénommée Emma, née de son amour avec la journaliste Cathy Debeauvais, et qui est désormais actrice et réalisatrice. C'est en référence à Emma Bovary qu'elle est nommée ainsi. "Ce que j'ai de plus cher, c'est ma fille, Emma. C'est un miracle une fille. Qu'est-ce qu'elle est mignonne (…) Ce n'est pas tellement heureux d'avoir un père comme moi mais elle a l'air de me prendre tel que je suis. Je n'ai pas été un bon père. Quand on a été un très bon fils, c'est difficile d'être un bon père. Je n'ai pas été bon, c'est incontestable", a-t-il déclaré sur Le Divan, les larmes aux yeux.

https://www.instagram.com/p/BXYc0nHFs3o/

Une publication partagée par PEULH VAGABOND (@peulhvagabond)

Il a eu une expérience homosexuelle

Si Fabrice Luchini est en couple avec Emmanuelle Garassino depuis 2018, l'acteur a déjà eu une expérience homosexuelle dans le passé. "A une époque, j'allais mal et je me disais que j'étais peut-être un homo refoulé. J'ai essayé une fois avec un bonhomme, mais ce n'était pas ça. Ça m'a… troublé", a-t-il livré dans Têtu.

Source: Lire L’Article Complet