Fin du cordon bleu à la cantine : quels sont les autres autres produits sur la liste rouge ?

Considéré comme l’incarnation des produits industriels, le cordon-bleu ne sera plus distribué dans les cantines lyonnaises dès la rentrée 2022, a rapporté Lyon Mag, le jeudi 30 septembre 2021. Avant ce plat régressif, d’autres denrées ont été bannies des restaurants scolaires.

Restez informée

Une tendre escalope de volaille, dans laquelle on va venir enfermer une belle tranche de jambon et garnir d’une généreuse couche de fromage, le tout enveloppé d’une panure croustillante… Le cordon bleu, lorsqu’il n’est pas réalisé de façon industrielle, a de quoi émoustiller les pastilles du premier gourmet venu. Il est surtout adoré par les (grands) enfants pour son côté régressif et par les parents pour sa facilité d’exécution. Car, pas besoin d’être Cyril Lignac ou un cordon bleu pour concocter cette recette. Mais il est également dans le collimateur de la municipalité écologiste de Lyon, qui veut le bannir des cantines scolaires. Ce plat chouchou des têtes blondes ne s’invitera en effet plus dans leur assiette à partir de la rentrée 2022, comme l’a rapporté le jeudi 30 septembre 2021 Lyon Mag. Motif de ce boycott ? Un trop-plein d’additifs, comme l’a confirmé un récent documentaire sur Arte, lequel montrait qu’il pouvait être fabriqué sans utiliser un seul ingrédient naturel.

Le ketchup et les boissons sucrées avant le cordon bleu

Heureusement qu’il reste les frites et le poisson pané diront certains, tant le cordon bleu vient s’ajouter à la longue liste des produits interdits dans les restaurants scolaires. Avant lui, l’alcool avait été supprimé par Pierre Mendès France en 1956. Plus surprenant, le ketchup à volonté -une cuillère de cette sauce équivalant à un morceau de sucre – n’est plus proposé pour tremper les potatoes depuis octobre 2011. Puis ce sont aux boissons sucrées, accusées d’augmenter les risques d’obésité, de surpoids et de diabète, auxquelles se sont attaquées les élus qui ont exclu les fontaines à sodas. Enfin, les contenants, notamment les bouteilles en plastique, sont également la cible du ministère de l’Agriculture, compte tenu de l’empreinte écologique des emballages. La fin d’une époque pour des millions d’enfants mais aussi pour Emmanuel Macron, qui ne s’était pas fait prier pour se jeter sur le cordon bleu local lors d’un déplacement en Saone-et-Loire.

A lire aussi : 6 boissons fraîches trop sucrées dont il faut se méfier

Source: Lire L’Article Complet