Flashback – Joe Biden trop tactile avec les femmes ? L’affaire Lucy Flores

Si Donald Trump a été accusé à plusieurs reprises d’agressions sexuelles, Joe Biden a, lui aussi, dû justifier son comportement jugé inapproprié envers plusieurs femmes, à commencer par Lucy Flores, ancienne élue démocrate du Nevada, comme l’expliquait le Washington Post.

C’est une affaire qui a fait les gros titres outre-Atlantique. En mars 2019, Lucy Flores, ex-élue démocrate du Nevada, pointait du doigt le comportement de Joe Biden lors d’un meeting de campagne en 2014. Selon elle, l’ancien vice-président se serait montré particulièrement tactile, allant jusqu’à lui donner un baiser sans son consentement, détaillait le Washington Post.

De manière très inattendue, j’ai senti Joe Biden, sorti de nulle part, mettre ses mains sur mes épaules, s’approcher très près de moi par derrière, se pencher, sentir mes cheveux et m’embrasser doucement sur le haut de la tête“, avait expliqué la jeune femme à CNN, et de poursuivre : “C’était choquant (…) vous ne vous attendez pas à ce genre d’intimité de la part de quelqu’un de si puissant avec lequel vous n’avez aucune relation“. Des accusations qui lui avaient alors valu un torrent d’insultes mais qui avaient également ouvert la voie à d’autres femmes, qui ont par la suite dénoncé l’étrange attitude de l’époux de la très engagée Jill Biden.

Joe "Handsy" Biden pic.twitter.com/mDZ51eWmks

Accusé d’être trop tactile, Joe Biden se défend

Si toutes ont insisté sur le fait que l’attitude du successeur de Donald Trump n’avait rien de “sexuelle“, nombreuses sont celles qui, à l’image d’Amy Lappos, ancienne assistante du Congrès, ont été surprises par le comportement du démocrate qui les a mises “mal à l’aise“, comme elles l’avaient confié au New York Times. Acculé, Joe Biden s’était défendu, assurant être tactile dans le seul but de se rapprocher des gens. Je ne me souviens peut-être pas de ces instants de la même manière, et je peux être surpris par ce que j’entends, s’était justifié dans un communiqué celui qui considère Barack Obama comme un membre de sa famille, avant de reconnaître que les temps ont changé et que “les femmes sentent qu’elles peuvent et doivent raconter leur vécu, et les hommes doivent les écouter“. “C’est ce que je ferai“, a-t-il promis.

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet