Florent Pagny se confie sur la collection de voitures qu’il a dû vendre pour rembourser le fisc

Lors d’une interview pour le magazine Homme Deluxe, le 23 novembre 2021, Florent Pagny s’est confié sur la façon dont il a, en partie, remboursé sa dette fiscale. Le chanteur a été contraint de vendre une belle collection de voitures.

  • Florent Pagny

Entre le fisc français et Florent Pagny, les tensions ont toujours été nombreuses. A tel point que le chanteur a quitté la France en 2017 pour s’installer au Portugal, pays qui possède des réglementations fiscales très avantageuses. « Pas d’impôts sur l’héritage et sur la succession. Pas d’impôts sur la fortune. Je ne suis pas fortuné mais j’espère y arriver. Et pendant 10 ans, pas d’impôts sur les royalties. Et donc beaucoup d’artistes se disent que ça peut valoir le coup », confiait-il au Parisien le 25 septembre 2017. Loin de la grisaille parisienne, l’artiste n’hésitait pas à donner des leçons au gouvernement français, précisant que d’autres pays assouplissaient également leurs règles fiscales, contrairement à la France : « Les Italiens viennent d’adopter les mêmes règles. Et Macron, dans le genre ‘ça rime avec pas con’, je l’ai entendu dire que ça ne serait pas con. Changez les règles pour que les gens reviennent. On pourrait très bien vivre en France ».

Florent Pagny : « Aujourd’hui ça vaudrait dix fois plus »

Oui mais voilà, Florent Pagny va revenir s’installer dans l’Hexagone, quittant le Portugal. « Aujourd’hui, je sais seulement que dans neuf mois, j’aurai fini ma tournée, je n’aurai plus d’engagements. Je serai libre. En revanche, je suis conscient qu’Azucena est plus prévoyante que moi. Elle est ma meilleure conseillère. Et nous allons redevenir résidents français, tout simplement », confiait-il à Gala. Il va donc devoir retrouver une transparence parfaite pour les impôts français. Surtout qu’en 2005, le chanteur avait été condamné pour fraude fiscale. Pour rembourser ce qu’il devait aux impôts, l’artiste a avoué le mardi 23 novembre 2021, qu’il avait été obligé de se séparer d’une belle collection de voitures : « J’avais une très belle collection de sept véhicules – une tuerie – dont j’ai dû me séparer aux enchères à cause des impôts. A l’époque j’ai juste récupéré ma mise et aujourd’hui ça vaudrait dix fois plus », a confié le coach de The Voice au magazine Homme Deluxe, le 23 novembre 2021. Un souvenir assez dur à vivre pour le chanteur.

Source: Lire L’Article Complet