Florian Telle, le harceleur de l’influenceuse Lucile, enfin condamné… après une énième récidive

Lundi 30 août 2021, Florian Telle comparaissait devant le tribunal correctionnel de Pontoise pour menaces de mort. Le jeune homme de 20 ans, qui harcèle une influenceuse depuis des mois, avait déjà été condamné deux semaines plus tôt.

Restez informée

Douze jours. C’est le temps qu’il a fallu à Florian Telle pour récidiver. Le 16 août 2021, le jeune homme de 20 ans a été condamné à deux ans de prison avec sursis probatoire pour menaces de mort. Depuis le mois de juin, cet habitant du Val-d’Oise terrorise Lucile, une influenceuse de 19 ans très active sur les réseaux sociaux. Harcèlement, filatures, menaces de mort et de viol… La jeune femme vit un véritable calvaire, qu’elle prend soin de relater en détail sur son compte Twitter. Une exposition médiatique dont Florian Telle se sert pour excuser ses actes. Comme le rapporte Le Parisien, le multi-récidiviste comparaissait devant le tribunal correctionnel de Pontoise, lundi 30 août. Trois jours plus tôt, vendredi 27 août, il a agressé l’un des amis de Lucile, Arminho D., avec un couteau. “C’était un coup de colère”, s’est-il défendu à la barre, avant d’ajouter : “J’ai du mal à gérer mes émotions.” Florian Telle affirme avoir agi suite à la publication de vidéos de lui sur les réseaux sociaux de Lucile. “Pendant une semaine, j’étais calme, mais ils m’ont provoqué sur Internet. J’ai eu une pulsion, a-t-il ainsi déclaré.

Huit mois de prison ferme, une peine insuffisante pour la victime

Une expertise psychologique a été réalisée sur le prévenu, mais aucune pathologie n’a été décelée. En revanche, Florian Telle présente de gros troubles de la personnalité parmi lesquels un déficit de contrôle pulsionnel, une instabilité psychique et enfin un tempérament colérique. Lui-même reconnaît, dans une très moindre mesure, son comportement dangereux envers la gent féminine : “Je harcèle, si elle refuse à nouveau, je menace.” Pourtant, lorsque le sujet des viols est abordé, il “préfère être honnête” : “J’y ai déjà pensé, mais je ne suis jamais passé à l’acte”, affirme-t-il. Des propos qui vont à l’encontre totale de ce qu’il a lui-même déclaré dans ses messages à Lucile. “Si je te vois, je t’égorge, je te viole… Je sais que je prendrai jamais 20 ans. Je peux dire que je suis fou, je ferai quelques mois en psychiatrie. Toutes mes ex-copines, je les ai harcelées, je les ai violées après, je leur ai fait la misère… C’est vrai. Mais je suis toujours libre. Et toi, je peux très bien te faire pire. On s’est jamais vus, je peux très bien te traquer et te matraquer”, l’entend-on menacer dans un message audio dévoilé par l’influenceuse sur Twitter.

Au cours du procès, le procureur de la République a fait part de ses craintes quant à une possible récidive du prévenu. “Il poursuivra Lucile aussi longtemps qu’il l’aura dans la peau. J’ai froid dans le dos parce que je ne sais pas ce qui peut l’arrêter, a-t-il déploré, avant de requérir une peine de deux ans de prison ferme. Finalement, le tribunal correctionnel a pris sa décision, et a condamné Florian Telle à huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt. Cela signifie que l’accusé a été incarcéré immédiatement après le verdict. Quelques heures plus tard, Lucile a réagi à cette condamnation sur son compte Twitter : “Dans même pas 8 mois, quand il sera dehors, c’est sûr et tout le monde sait qu’il va récidiver, il sera encore plus énervé d’avoir fait de la prison à cause de moi et je serais encore plus en danger, s’est agacée l’influenceuse. Il faut dire que le casier judiciaire de Florian Telle mentionnait déjà trois condamnations, ce qui ne l’a manifestement pas empêché de harceler et de terroriser la jeune femme.

Source: Lire L’Article Complet