François Hollande et Brigitte Macron : l’heure des retrouvailles

S’ils s’évitent depuis 2017, François Hollande et Brigitte Macron ont dû mettre leurs différends de côté, lors de l’inauguration de la Bourse de Commerce-Pinault Collection, révèle Nicolas Domenach dans les colonnes de Challenges ce samedi 29 mai.

A propos de


  1. François Hollande


  2. Brigitte Macron

Entre François Hollande et Brigitte Macron, ce n’est pas l’amour fou. Alors, quand elle le peut, l’Amiénoise n’hésite pas à l’éviter. Mais depuis que les lieux culturels ont rouvert leurs portes, l’ancien président de la République et l’actuelle Première dame ont davantage l’occasion de se croiser. D’après Nicolas Domenach qui dévoile quelques indiscrétions dans Challenges ce samedi 29 mai, le compagnon de Julie Gayet et l’épouse d’Emmanuel Macron se sont vus par hasard, lors de l’inauguration de la Bourse de Commerce, à Paris. Depuis le samedi 22 mai, le bâtiment circulaire, revisité par l’architecte japonais Tadao Ando, accueille la collection d’art de François Pinault.

Comment ces retrouvailles se sont-elles déroulées ? Mystère. Quoi qu’il en soit, Brigitte Macron n’est pas près d’oublier le surnom peu flatteur que lui ont attribué François Hollande et sa conjointe. Dans les pages de Madame la Présidente, paru en 2019 aux éditions Plon, Ava Djamshidi et Nathalie Schuck décrivent la relation conflictuelle entre la femme du chef de l’État et la comédienne de 48 ans. L’occasion de révéler qu’en privé, Julie Gayet et l’ancien locataire de l’Élysée l’appellent “la vieille”, pour se moquer de la différence d’âge entre Emmanuel Macron et sa femme. “Avant l’élection présidentielle, de nombreux convives les auraient entendus s’esclaffer en expliquant qu’Emmanuel Macron était bien obligé de se présenter en 2017, parce que sa femme serait trop âgée en 2022″, racontent les autrices de l’ouvrage.

Brigitte Macron “n’a ni oublié ni pardonné”

Des railleries que Brigitte Macron garde en travers de la gorge. Dans le livre Les Visiteurs du soir : ce qu’ils disent à l’oreille du Président (éd. Plon), publié le 21 janvier, Renaud Revel écrit que l’ancienne professeure de français “n’a ni oublié ni pardonné”. À plus d’un an de l’élection présidentielle de 2022, la mère de Tiphaine Auzière, Laurence Auzière-Jourdan et Sébastien Auzière pense à sa vie d’après, quand “les rides du temps auront achevé leur travail et l’Élysée ne sera plus qu’un rêve parcheminé”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet