Funérailles d’Elizabeth II : ce moment “symbolique” qui fait écho aux obsèques du prince Philip

Les funérailles de la reine d’Angleterre débutent dans quelques heures ce lundi 19 septembre 2022, et les détails commencent à filtrer. Certaines scènes seront émouvantes et symboliques, comme la descente du cercueil dans la crypte de la chapelle Saint-Georges à Windsor, au son de la cornemuse.

Une cérémonie qui cache de nombreux symboles. La reine d’Angleterre aura eu le temps de prévoir chaque détail de ses funérailles, choisissant elle-même les chants, le corbillard ou encore l’avion qui la rapatrierait en cas de décès hors de Londres. Elle a également choisi personnellement celui qui jouerait le dernier air avant son inhumation dans la chapelle Saint-Georges. Il s’agit de Paul Burns, le « cornemuseur major ». Un choix qui rappelle l’inhumation du prince Philip en avril 2021 : il avait lui aussi été enterré dans la crypte royale, au son de la cornemuse, sur « Flowers of the forest ».

Paul Burns était le joueur de cornemuse privé de la reine d’Angleterre : tous les matins, à 9h pendant 15 minutes, il jouait de son instrument afin de la réveiller, et ce jusqu’à son dernier souffle, le 8 septembre 2022. Il était présent dans toutes les résidences royales : Windsor, Sandringham, Balmoral et autres. Comme le rappelle TF1, dans son édition spéciale ce lundi 19 septembre 2022, il est prévu que Paul Burns joue une complainte lors de la descente du cercueil d’Elizabeth II dans la chapelle Saint-Georges de Windsor : il interprétera son air en marchant, tout en s’éloignant de la crypte, afin que la musique s’estompe progressivement.

Elizabeth II voulait de la joie pour ses funérailles

La reine d’Angleterre savait que ses funérailles seraient un événement majeur dans l’Histoire. Mais elle avait également conscience que ce genre de cérémonies peuvent vite devenir longues et désagréables. Elle aurait indiqué à un homme de confiance qu’elle ne voulait pas d’une cérémonie “ennuyeuse, comme l’a rapporté le Mirror. Lord Sentamu, ancien archevêque de York, a ainsi déclaré que le service poignant sera également une occasion joyeuse et édifiante” avec des chants angéliques et quelques-uns des plus beaux vers de la littérature anglaise. “Ce à quoi vous devez vous attendre, c’est le meilleur des services funéraires : le service du livre de prières, les mots qui ont inspiré Shakespeare”, a confié l’homme de foi dans l’émission Sunday With Laura Kuenssberg de la BBC.

Suivez en direct les funérailles de la reine d’Angleterre en direct toute la journée sur Gala.fr, via notre LIVE.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet