Gabriel Matzneff accusé de pédophilie : "Vanessavirus", son livre-réponse à Vanessa Springora

D’après les informations du site Actuallité publiées mardi 2 février 2021, Gabriel Matzneff prépare la sortie de son prochain livre, Vanessavirus. Une façon pour l’écrivain de répondre aux accusations de pédophilie émanant de Vanessa Springora et figurant dans son livre Le Consentement publié le 2 janvier 2020.

  • Vanessa Springora

Mardi 2 février 2021, le site Actuallité dévoile l’information selon laquelle Gabriel Matzneff s’apprête à publier son nouveau livre, Vanessavirus. Un ouvrage qui se veut être une réponse littéraire aux accusations portées à son encontre par Vanessa Springora dans son livre Le Consentement publié le 2 janvier 2020. L’écrivaine accusait notamment ce dernier d’avoir abusé d’elle alors qu’elle était mineure. Nos confrères indiquent qu’aucune maison d’édition n’a donné son accord pour publier ce livre-réponse. Ainsi, l’auteur âgé de 84 ans aurait décidé de faire appel à un financement participatif afin de pouvoir jouir de son droit de réponse, alors qu’il avouait se trouver dans une situation financière difficile depuis qu’il a été privé de l’allocation pour écrivains à faibles revenus dont il bénéficiait depuis 2002. Une parution qui tombera en plein dans le tourbillon médiatique provoqué par la sortie de La Familia Grande, livre à travers lequel Camille Kouchner accuse Olivier Duhamel d’inceste.

Pou rappel, à la suite de la parution du livre de Vanessa Springora, Le Consentement, la justice avait pris acte des propos qui y étaient rapportés. Le parquet de Paris avait ouvert une enquête pouragressions sexuelles par personne ayant autorité sur un mineur de 15 ans et viols” et “agressions sexuelles par personne ayant autorité”. Des accusations auxquelles Gabriel Matzneff, qui n’a jamais caché son goût pour les jeunes filles, devra répondre le 28 septembre 2021 lors de son procès pour apologie de crime à la suite de la parution par ses soins d’une lettre ouverte le 2 janvier 2020 sur laquelle il présentait sa relation avec Vanessa Springora comme un amour passionné.

Des écrits placés “en sécurité dans un coffre de banque”

Dans Le Consentement, l’éditrice affirmait quant à elle avoir été abusée par l’auteur avec lequel elle entretenait une relation depuis ses 14 ans. Il avait près de quarante ans de plus. Lors de leurs perquisitions, les enquêteurs avaient recherché des passages écrits de l’écrivain ne figurant pas dans ses ouvrages publiés. En effet, lors d’un entretien accordé à l’ancien site Biffures, en 2008, Gabriel Matzneff reconnaissait avoir “autocensurécertains “passages” de ses écrits, par peur qu’ils ne soient “jugés spécialement scandaleux“. Des écrits qui auraient été placés “en sécurité dans un coffre de banque“, d’après les dires de celui qui n’aura jamais été inquiété, pour l’heure.

Source: Lire L’Article Complet