Gérald Darmanin en conflit avec Éric Dupond-Moretti ? Son “taquet” remarqué

Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti se livrent une guerre sans merci, par médias interposés, depuis quelques mois déjà. Comme le raconte Libération dans son édition du 4 novembre 2022, le ministre de l’Intérieur a encore une fois profité d’un passage télé pour piquer son collègue de la Justice.

Entre ces deux-là c’est la guerre des éléments de langage. Alors qu’à l’extrême droite, on tente de contenir la déflagration provoquée par les commentaires jugés racistes d’un député RN à l’Assemblée nationale, l’ambiance est également tendue au sein de la majorité. Comme le relève Libération dans son édition du 4 novembre 2022, le ministre de l’Intérieur et le ministre de la Justice continuent de se livrer bataille, comme ils le font depuis l’avènement du gouvernement Borne II, en juin dernier. Gérald Darmanin se moque ouvertement des terminologies employées par son collègue, Éric Dupond-Moretti : « Les Français en ont marre qu’on n’utilise pas les bons mots, qu’on dise « sentiment d’insécurité » quand il y a de l’insécurité » a-t-il lancé sur BFM TV ce vendredi.

Le garde des Sceaux est directement ciblé par Gérald Darmanin qui fait ainsi référence à des propos qu’il a tenus en 2020, lors de son arrivée au ministère de la Justice. Éric Dupond-Moretti estimait alors : « L’insécurité, il faut la combattre, le sentiment d’insécurité, c’est plus difficile car c’est de l’ordre du fantasme ». La vengeance est donc un plat qui se mange froid pour le ministre de l’Intérieur qui avait lui aussi été critiqué sur son usage de la langue française par Éric Dupond-Moretti en septembre 2020, lorsque ce dernier avait critiqué le mot « ensauvagement » utilisé par Gérald Darmanin. Un mot que l’ancien avocat avait qualifié de terme « d’extrême droite ».

⋙ PHOTOS – Éric Dupond-Moretti : les membres de sa galaxie en quelques images

Gérald Darmanin se lâche à la télé

Après s’être fait un peu plus discret ces derniers temps, Gérald Darmanin semble avoir retrouvé le goût des petites phrases et des interventions musclées. Invité sur le plateau de Pascal Praud sur Cnews, jeudi 3 novembre, le ministre de l’Intérieur a surpris tout le monde lorsqu’il a commenté des déclarations d’Éric Ciotti au sujet de la régularisation des sans-papiers proposée par le gouvernement. Après avoir écouté, le ministre de l’Intérieur a rappelé que monsieur Ciotti était en pleine opération séduction : “Il est en campagne électorale. On dit parfois n’importe quoi en campagne.” Une phrase lâchée innocemment qui a dérouté Pascal Praud face à un Gérald Darmanin tentant de passer à autre chose. “Je vois bien qu’Éric Ciotti aujourd’hui est en compétition pour savoir qui est le plus dur de son camp”, a repris le successeur de Christophe Castaner. Sa petite sortie spontanée ressortira sûrement à de multiples occasions.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Éric Dupond-Moretti

  • Gérald Darmanin

Autour de

Source: Lire L’Article Complet