Gérard Depardieu mis en examen pour viols : l'acteur sort du silence

Gérard Depardieu a été mis en examen pour “viols” et “agressions sexuelles” mercredi 16 décembre 2020. Deux jours après la publication de la nouvelle par l’AFP mardi 23 février 2021, l’acteur a décidé de sortir du silence dans les colonnes du journal italien La Repubblica.

  • Gérard Depardieu

Gérard Depardieu est dans la tourmente. L’acteur de 72 ans a en effet été mis en examen pour “viols” et “agressions sexuelles” après le dépôt de plainte d’une jeune actrice d’une vingtaine d’années, qui souhaite rester anonyme. Selon la plaignante, les faits se seraient déroulés à son domicile du VIe arrondissement de Paris durant une répétition théâtrale les 7 et 13 août 2018. La jeune femme avait porté plainte dans la foulée, mais l’affaire avait été classée sans suite neuf mois plus tard. En juin 2019, la plaignante a décidé de se constituer partie civile et d’attaquer en justice le célèbre comédien pour la deuxième fois. Elle a ainsi obtenu qu’un nouveau juge d’instruction prenne en charge le dossier et le mette en examen jeudi 16 décembre 2021. Pendant plus d’un mois, cette information est restée secrète, mais l’AFP l’a rendue publique mardi 23 février 2021, ce qui a beaucoup agacé son avocat, Hervé Temime. Joint pas l’Agence France Presse, le pénaliste avait “déploré que cette information soit rendue publique” avant de rappeler sur France Inter mercredi 24 février que son client devait être “être considéré comme présumé innocent”.

“Il n’y a rien contre moi” affirme Gérard Depardieu

Jeudi 25 février, c’était au tour du comédien de prendre la parole. Gérard Depardieu a en effet accepté de commenter cette affaire dans les colonnes du journal italien La Repubblica. Le célèbre interprète de Cyrano de Bergerac a tenu à nier les faits : “Il n’y a aucune preuve, il n’y a rien contre moi et donc je suis très serein. Je ne peux que rejeter le plus clairement possible, comme déjà fait devant les enquêteurs, toutes les accusations” a-t-il expliqué.

Gérard Depardieu a ensuite rappelé que l’enquête avait été close une première fois “faute de preuves” et qu’il n’avait pas peur de repasser par la case tribunal : “Je réaffirmerai mon innocence. Je suis innocent et je n’ai rien à craindre”. Le 10 mars 2020, il sera de nouveau auditionné par les enquêteurs. Cette mise en examen lui a toutefois inspiré un “sentiment de tristesse et de perplexité devant une histoire totalement infondée”.

Source: Lire L’Article Complet