Ghislaine Maxwell : pourquoi son procès pourrait être annulé ?

Alors qu’elle a récemment été jugée coupable pour trafic sexuel, Ghislaine Maxwell voit son procès prendre une tournure étonnante puisque ses avocats ont épinglé le fait que trois, voire quatre jurés auraient pu mentir sur les agressions sexuelles qu’ils auraient subi.

Le procès de Ghislaine Maxwell, jugée coupable en décembre dernier pour trafic sexuel de mineures, pourrait bien être annulé à cause de jurés qui auraient menti sur leurs abus pendant les délibérations. Ses avocats, en tout cas, réclament l’ouverture d’un nouveau procès, en avançant notamment pour motif que l’un des jurés aurait ainsi influencé l’ensemble du jury en parlant des agressions sexuelles qu’il a subies. Ils assurent avoir mis la main, au total, sur trois jurés qui aurait pu mentir sur les abus dont ils auraient été victimes.

Comme l’a indiqué le Daily Mail, le 8 janvier, la condamnation de Ghislaine Maxwell reste en suspens. Le juré numéro 50, Scotty David, a reconnu avoir « survolé » un questionnaire qui lui était adressé avant le procès de celle qui était très proche de Jeffrey Epstein. Il aurait indiqué qu’il ne se souvenait pas d’avoir été interrogé sur ce fameux formulaire qui concernait son expérience vis-à-vis des agressions sexuelles. Il a ainsi affirmé avoir mis en avant son passé pour tenter d’influencer les autres jurés. Pour assurer sa défense, cet homme âgé de 35 ans a d’ores et déjà engagé un avocat, comme le notent nos confrères anglo-saxons. Il pourrait être emprisonné s’il est prouvé qu’il a menti intentionnellement.

Une peine qui pourrait aller jusqu’à 35 ans de prison

De son côté, l’équipe juridique de Ghislaine Maxwell s’intéresserait aussi à un éventuel quatrième juré qui pourrait aussi avoir menti dans sa demande d’adhésion au jury. De quoi mettre en cause leur partialité dans cette affaire. Pour rappel, la mondaine de 60 ans, qui a récemment été quittée par téléphone par son mari, a été reconnue coupable, le 29 décembre dernier, de cinq crimes sexuels sur les six chefs d’accusation qui pesaient sur elle. Elle risque donc plusieurs années de prison et plus précisément jusqu’à 35 ans.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet