Guillaume Canet : pourquoi ses vacances chez Bixente Lizarazu ont tourné au cauchemar ?

Commentateur des matchs de l’Euro de football féminin, ce mardi 26 juillet, Bixente Lizarazu est un ami proche de Guillaume Canet. S’ils ont l’habitude de passer quelques jours ensemble aux Pays Basque, l’acteur garde un mauvais souvenir de l’un de ses séjours. Après une mauvaise piqûre, ce dernier a dû être hospitalisé en urgence dès son retour à Paris.

Un souvenir de vacances quelque peu désagréable. Quand il ne commente pas les matchs de l’Euro de football féminin, Bixente Lizarazu aime convier ses amis dans sa maison au Pays Basque. Alors que Guillaume Canet était exténué par la fin du montage de son film Ne le dis à personne (2006), le compagnon de Claire Keim décidait de l’inviter à passer quelques jours dans sa région natale. Une proposition qu’a immédiatement acceptée l’acteur. Si le séjour s’annonçait idyllique entre les sessions de surf et les moments de détente, ce dernier a rapidement pris une autre tournure. Invité dans l’émission de son ami Bixente Lizarazu sur les ondes de France Bleu, le 11 mars 2021, Guillaume Canet est revenu sur sa petite mésaventure. Une nuit, l’ex-mari de Diane Kruger s’est fait piquer au niveau de l’aine par une araignée appelée tarentule d’Espagne. 

« Je me fais piquer des deux côtés en fait », s’est souvenu le père de Marcel et Louise. Le lendemain, l’acteur s’est alors plaint d’une petite douleur à son ami : « Et là, le matin, je lui dis ‘Ah ça fait mal!’ » Après que l’ancien footballeur lui a assuré que ce n’était pas si grave, les deux compères ont enchaîné un après-midi à la plage. Ce n’est que deux jours plus que les choses se sont aggravées. « Je repars et les piqûres commencent à devenir un peu, un peu pas belles. Et puis ça s’infecte« , a précisé l’acolyte de Gilles Lellouche. En effet. Son testicule gauche était devenu « aussi gros que le micro de France bleu, et bleu comme ça », a-t-il décrit en riant. En arrivant aux urgences, le réalisateur est rapidement pris en charge pour une septicémie et un staphylocoque doré. C’est ainsi que Guillaume Canet s’est retrouvé à l’hôpital Pompidou en juillet, « seul » et sans « un pote qui vient (l)e voir ». « Je passe un mois de déprime totale », s’est-il remémoré. Pour Guillaume Canet, cela ne fait aucun doute, il avait passé un vrai « cauchemar ».

https://www.instagram.com/p/CMSfVHRpAN8/

A post shared by Guillaume Canet (@guillaumecanetofficiel)

Bixente Lizarazu à l’origine du film Les Petits Mouchoirs ?

Bien qu’il n’en garde pas un excellent souvenir, Guillaume Canet peut remercier dans un sens cette tarentule. Et pour cause. Cette piqûre et son hospitalisation lui ont inspiré l’un de ses plus grands succès au cinéma. Une fois sorti de Pompidou, l’acteur de 49 ans a passé quelques jours chez un ami dans le Ferret. Cependant, la cohabitation ne s’est pas très bien passée. « On s’est engueulés dès le deuxième jour et je me suis barré », a-t-il confié au micro de France Bleu. Quelque peu remonté, Guillaume Canet décidait de poser ses valises en Corse où il a écrit Les petits mouchoirs.

« Je l’ai écrit d’une traite suite à cette tarentule d’Espagne de chez Bixente Lizarazu ». Une révélation qui a surpris le champion du monde 1998. « Je ne connaissais pas l’histoire », a-t-il avoué totalement médusé. De quoi susciter une drôle de requête à Guillaume Canet : « Donc si tu la recroises, tu lui dis ‘Merci Tarentule’ ».

Crédits photos : Perusseau/Gorassini/Tribeca/Bestimage

A propos de


  1. Bixente Lizarazu


  2. Guillaume Canet

Autour de

Source: Lire L’Article Complet