Herbert Léonard : Qui est sa femme Cléo, qu’il aime depuis plus de 50 ans ?

Ce 25 février, Herbert Léonard célèbre ses 76 ans. Un anniversaire que le chanteur de Pour le plaisir ne manquera pas de fêter avec Cléo, dont il partage la vie depuis plus de 50 ans.

A propos de

  1. Herbert Leonard

Malgré les années et la célébrité, rien n’a changé. Depuis un soir d’octobre 1967, Herbert Léonard forme un couple imperméable au temps qui passe avec Cléo, de son vrai nom Chantal Rousselot. Une histoire d’amour née à Lyon et sur fond de passion commune : la chanson. “Elle était chanteuse, on s’est rencontrés sur scène et on ne s’est plus quittés, se souvenait Herbert Léonard dans Ici Paris, en 2013. On ne voulait pas vivre ensemble. Mais les événements de mai 1968 en ont décidé autrement. Elle habitait en banlieue, et un soir, où il n’y avait plus de train, elle est restée chez moi. Puis elle est restée pour la vie… “.

À cette époque, Cléo a déjà sorti plusieurs 45 tours. Inspirée par Sonny et Cher, sa maison de disques décide de la faire chanter en duo avec Richard Fontaine. Mais c’est bien avec Herbert Léonard qu’elle poursuit sa vie et quitte la scène. En coulisses, elle soutient son amoureux qui deviendra son mari des années plus tard, puis le père de sa fille Eléa. “Avec Cléo, nous nous aimons depuis quarante-six ans, notre mariage était formalité. On a réfléchi pendant trente-sept ans avant de sauter le pas. On ne voulait pas se marier”, confie-t-il encore en 2013.

“Elle a été très forte”

Toujours là pour soutenir Herbert Léonard, Cléo est à ses côtés pour le meilleur mais aussi pour le pire. Notamment en 2017, quand une grave infection pulmonaire plonge le chanteur dans le coma pendant 32 jours. Elle s’occupe alors de donner des nouvelles régulières aux fans, sur la page Facebook officielle de l’artiste. “Elle a été exemplaire. Elle a été très forte et a su rassurer les gens inquiets. Elle a été incroyable !”, raconte deux ans plus tard Herbert Léonard, qui reconnaît désormais penser plus souvent à la mort : “J’ai enfin pris conscience que la vie tient à un fil. Qu’il est plus facile de mourir que de vivre. Et qu’il faut donc en profiter pleinement”. Surtout quand on vit un tel amour avec Cléo.

Crédits photos : SIPA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet