Héritage de Bernard Tapie : à combien est estimée sa fortune ?

Bernard Tapie est mort le 3 octobre dernier à l’âge de 78 ans. Alors que se pose la question de son héritage, nos confrères de Libération se sont intéressés au patrimoine de l’ancien homme d’affaires.

Si le testament de Johnny Hallyday a beaucoup fait parler suite au décès du taulier, survenu en décembre 2017, Bernard Tapie a toujours été très clair sur cette question. L’ancien président de l’Olympique de Marseille n’a jamais envisagé de déshériter ses enfants : « J’aime tellement mes gosses que je serais incapable de les déshériter, si cela était possible en France (…) À ma mort, il n’y aura pas de loup« , a fait savoir celui qui sera enterré à Marseille ce vendredi 8 octobre lors d’un entretien accordé au Point en 2018. Dans son édition du lundi 4 octobre, Libération s’est intéressé à la fortune de l’ancien ministre de la Ville, dont le patrimoine serait estimé à 300 millions d’euros. Sauf que, selon nos confrères, ses créanciers lui réclameraient 400 millions d’euros.

Au cours de sa vie, le mari de Dominique Tapie a connu plusieurs réussites, mais aussi quelques déconvenues financières. S’il est difficile d’estimer le montant exact de la fortune de Bernard Tapie, c’est aussi parce que, comme l’a précisé Libération, ses créanciers auraient obtenu la saisie de plusieurs de ses biens immobiliers. Ses deux principales sociétés, Groupe Bernard Tapie (GBT) et Financière et immobilière Bernard Tapie (FIBT), ont été placées en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce en 2020. Pour contester cette décision, le père de Sophie Tapie a fait appel. La cour d’appel devait rendre son jugement en décembre prochain.

En parallèle de son hôtel particulier situé rue des Saint-Pères (VIIe arrondissement de Paris), racheté par François Pinault il y a quelques mois, Bernard Tapie possédait plusieurs autres biens. Comme l’a rappelé Libération, il était par exemple propriétaire d’une villa à Saint-Tropez, baptisée La Mandala, évaluée entre 50 et 70 millions d’euros, mais aussi d’une maison à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne) qui serait estimée à 10 millions d’euros. Quant aux actions qu’il détenait dans le groupe de presse La Provence, celles-ci pourraient valoir 50 millions d’euros selon son entourage.

Pourquoi la famille de Bernard Tapie s’expose à des « risques »

Suite à la mort de l’ancien homme d’affaires, son épouse et ses quatre enfants ont dû se poser une question essentielle : accepter ou non la succession de Bernard Tapie ? Car si la fortune de celui qui se faisait surnommer le « Boss » est conséquente, elle n’est pas sans risques financiers. Pour limiter ces risques et prendre le temps de bien évaluer la situation, l’entourage de Bernard Tapie pourrait aussi accepter la succession « sous bénéfice d’inventaire« , « de manière à prendre le temps d’évaluer les conséquences d’un accord ou d’un refus. » Pour l’heure, la famille ne s’est pas prononcée sur le choix qu’elle allait faire au sujet de cette succession…

Crédits photos : Agence/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet