"Hitler n’a pas fini le travail"… Valérie Benaim sous le choc dans TPMP après un commentaire affreux !

Ce soir, mardi 21 septembre, le débat est relancé entre Valérie Bénaïm et un fan du rappeur Freeze Corleone sur la polémique dont tout le monde parle depuis quelques jours…

Le 17 septembre, le rappeur Freeze Corleone était visé par une enquête pour « provocation à la haine raciale » et « injure à caractère raciste » dans ses clips et ses textes. Tandis que Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur l’a accusé « d’apologie du nazisme et d’antisémitisme ». Et c’est sans surprise que, sur le plateau de « Touche pas à mon poste », c’est Valérie Bénaïm qui a souhaité prendre la parole, pour répondre à « ces immondices ».

Quelques jours plus tard, ce soir, mardi 21 septembre, Cyril Hanouna a souhaité revenir sur cette polémique confrontant Valérie Bénaïm et un fan de Freeze Corleone. Valérie, qui subit un acharnement sur les réseaux sociaux, s’est exprimée sur le sujet en rappelant quelques éléments : « je suis très honnêtement tombée de l’armoire, j’étais avec Géraldine une des seules sur le plateau à être contre la censure de cet artiste […] cela n’a pas du tout été entendu, on a entendu l’insulte, ma religion, au passage j’ai eu beaucoup de messages qui disaient qu’Hitler n’avait pas fini son travail à mon égard… »

Le fan du rappeur a justifié les propos de ce dernier en affirmant qu’il s’agissait « d’art » et que « l’art n’est pas de l’art s’il n’est pas borderline ». En plateau, Cyril et ses chroniqueurs ont également évoqué l’affaire Milla, cette jeune fille qui avait eu des propos abjects contre l’Islam il y a quelques semaines. Valérie Bénaïm ajoute : « on m’a reproché d’être émue uniquement lorsque cela touche la communauté juive mais je suis émue de la même façon… »

En tout cas, le débat fut moins houleux que prévu.

La rédac’

Galerie: Caroline Margeridon, ses seins refaits pendant l’été : “Je n’avais rien à faire” (Purepeople)


Source: Lire L’Article Complet