House of Gucci : Lady Gaga confie avoir failli perdre pied sur le tournage

À l’occasion de la prochaine sortie du film "House of Gucci", Lady Gaga a accordé une interview dans le dernier numéro de Vogue UK. Elle y a confié avoir eu beaucoup de mal à conserver sa santé mentale.

Le 24 novembre prochain, les passionnés de cinéma et d’histoire de la mode pourront se précipiter dans les salles de cinéma pour voir House of Gucci, le film qui revient sur l’assassinat de Maurizio Gucci, le petit fils du fondateur de Gucci, interprété par Adam Driver. A ses côtés, Lady GaGa prête ses traits à Patrizia Reggiani, l’ex-femme de l’héritier, reconnue coupable d’avoir commandité le meurtre de son ancien époux.

Dans les colonnes du dernier numéro de la version britannique de Vogue, dont elle fait la couverture, Lady GaGa est revenue sur le travail incommensurable qu’elle a réalisé en trois ans, pour incarner à la perfection celle que l’on surnomme "la veuve noire" : "Pour être complètement honnête et transparente : j’ai vécu comme Patrizia Reggiani pendant près d’un an et demi. Et j’ai parlé avec un accent pendant neuf mois pour cela. Hors-caméra, je ne m’arrêtais pas. Je restais avec elle", déclare-t-elle. L’actrice s’est même teinte en brune pour se rapprocher plus durablement de son personnage pendant toute la période de réalisation.

Lady GaGa en proie à des crises psychotiques

Toutefois, Lady GaGa a confessé au magazine britannique que cette implication dans son jeu a bien failli lui coûter sa santé mentale. Vers la fin du tournage, elle peine à se retrouver, et se retrouve dans des situations psychologiquement périlleuses : "J’étais soit dans ma chambre d’hôtel, vivant et parlant comme Reggiani, soit sur le plateau, où je faisais la même chose. Je me souviens être allée en Italie un jour pour me promener. Je n’avais pas fait de promenade depuis environ deux mois et j’ai paniqué. Je pensais que j’étais sur un plateau de tournage", explique l’artiste dans Vogue.

L’implication de Lady GaGa sur le tournage et dans son rôle a été vue de tous. Plusieurs de ses partenaires de jeu ont été époustouflés par les performances de l’artiste et son sérieux sur le plateau. Elle se souvient d’un moment où elle a totalement ignoré Salma Hayek qui se moquait gentiment d’elle pendant son  travail sensoriel. "Je n’ai même pas ri. Quand la scène s’est terminée, je me suis tournée vers elle et j’ai dit : "Tu es ridicule !" et j’ai commencé à rire et je l’ai embrassée. C’était un décor merveilleux, mais je suis très sérieuse quand je travaille."

Source: Lire L’Article Complet