Igor et Grichka Bogdanoff sur leur rapport à la mort : “Ce n’est pas un arrêt”

Décédé mardi 28 décembre, Grichka Bogdanoff laisse derrière lui son frère Igor, avec lequel il avait partagé sa vision de la mort au micro de France Bleu, quelques jours plus tôt.

Grichka Bogdanoff a rendu son dernier souffle mardi 28 décembre, à l’âge de 72 ans. Emporté par le Covid-19, le scientifique laisse notamment derrière lui son jumeau Igor, qui serait toujours hospitalisé à cause du coronavirus et plongé dans le coma. Le 6 décembre dernier, les deux frères avaient accordé leur toute dernière interview radio, à France Bleu. Auprès de l’animatrice Déborah Grunwald, ils avaient notamment évoqué leur rapport à la mort, sans savoir que l’un d’eux allait bientôt disparaître…

« Est-ce que vous avez déjà anticipé ce jour ? », avait demandé leur interlocutrice, cash, en parlant de leur futur enterrement. « Oui et non », avaient répliqué Grichka et Igor Bogdanoff, en précisant avoir une « intuition scientifique de ce que représente l’au-delà ». « La mort n’est pas un arrêt, pas du tout ! De même que l’univers a une origine et une fin, nous nous sommes posé la question de savoir qu’est-ce qui pouvait exister après. Il faut comprendre que ce qui arrive à l’univers, ça nous arrive à nous aussi », avaient-ils développé, cartésiens. Pour les jumeaux, la fin de vie est associée à un « remplacement, ou en tout cas un prolongement, d’autre chose, c’est-à-dire l’information ». Interrogés sur cette « information », les deux scientifiques avaient reconnu qu’on pouvait aussi appeler ça, plus simplement, « l’âme » d’un corps.

Découvrez l’évolution physique de Grichka et Igor Bogdanoff

La métaphore originale des jumeaux sur la fin de vie

Habitués de la vulgarisation de la science, les frères Bogdanoff avaient choisi d’expliquer leur vision de la mort par une métaphore : « Quand vous glissez le disque DVD à l’intérieur de votre lecteur, et que vous appuyez sur ‘Play’, à ce moment-là, vous voyez le film. Il y a toute une histoire, avec des personnages, une réalité… Vous êtes dans le monde de l’énergie, parce que pendant 1h30, cette énergie va vous permettre de regarder le film. Et puis lorsque vous appuyez sur ‘eject’, vous récupérez votre disque DVD. Là, l’écran devient noir, mais toute l’histoire est dans votre DVD. Ce n’est rien d’autre que de l’information. » Pour les jumeaux, « c’est exactement ce qui arrive au moment de la disparition du corps physique ».

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet