“Il faut avoir du culot !” : ce SMS de Sarah Knafo qui ne passe pas

Le 14 janvier, Éric Zemmour a provoqué un tollé pour ses propos sur les enfants handicapés. Afin d’éteindre la polémique, Sarah Knafo, directrice de campagne du candidat, a voulu entrer en contact avec la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées Sophie Cluzel. Mais il faut croire que sa façon de faire n’a pas plu à l’entourage de la ministre…

Nouvelle polémique pour Éric Zemmour. Le 14 janvier dernier, le candidat à la présidentielle 2022 a provoqué un tollé dans la sphère politique, après avoir dénoncé « l’obsession de l’inclusion » des enfants handicapés et défendu les « établissements spécialisés » pour les scolariser, lors d’un échange avec des enseignants à Honnecourt-sur-Escaut (Hauts-de-France). Une sortie qui a scandalisé bon nombre de personnalités politiques, à commencer par la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel. « En voulant sortir les enfants handicapés de l’école de la république, Éric Zemmour, par cette déclaration pitoyable, illustre une fois de plus son rejet des différences. Les personnes en situation de handicap ont toute leur place dans la société« , a-t-elle affirmé sur Twitter.

Au vu de la polémique grandissante sur les réseaux sociaux et dans les médias, Sarah Knafo, directrice de campagne et accessoirement compagne d’Éric Zemmour, a voulu apaiser les tensions. Comme rapporté par L’Express ce jeudi 20 janvier, l’intéressée a tenté de réhabiliter le candidat à la présidentielle. Pour ce faire, elle est entrée en contact avec Sophie Cluzel pour lui « proposer une médiation. » Après avoir obtenu son numéro, Sarah Knafo s’est donc permise d’envoyer un message à la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées : « Entre intelligences engagées, nous devrions pouvoir arriver à discuter ensemble et lever ce malentendu. » Une façon de faire qui a surpris dans l’entourage de Sophie Cluzel : « Il faut quand même avoir un culot pour se mettre, à 28 ans, au niveau de la ministre« , a commenté un proche de la ministre auprès de L’Express. Pensant qu’il pouvait s’agir « d’un piège« , son équipe a décidé de ne pas donner suite aux sollicitations de Sarah Knafo.

>> PHOTOS – Sarah Knafo n’a d’yeux que pour Éric Zemmour

Éric Zemmour estime que ses propos ont été « détournés »

De son côté, le fondateur du parti Reconquête ! s’est justifié après ses propos très controversés sur les enfants handicapés. Il a ainsi profité d’un déplacement à Villers-Cotterêts (Aisne), le samedi 15 janvier, pour faire une mise au point : « Bien sûr, il y a des cas où le fait de les mettre dans un établissement ordinaire est une bonne chose car ça leur permet de progresser, de se socialiser. Et puis il y a d’autres cas, réels, plus nombreux qu’on ne le dit où c’est une souffrance pour ces enfants », a-t-on pu lire selon des propos rapportés par Le Figaro. « Ce que j’ai voulu dire, c’est que je ne veux pas que l’obsession de l’inclusion nous prive et nous conduise à négliger la nécessité d’établissements spécialisés. » Dans une vidéo publiée sur YouTube, Eric Zemmour s’est ensuite adressé aux parents d’enfants handicapés. Il alors dénoncé les « mensonges » et l' »hypocrisie » de ses adversaires politiques, qui auraient « détourné ses propos » selon lui.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet