« Il y a urgence » : la semaine décisive d’Emmanuel Macron

La semaine d’Emmanuel Macron sera pour le moins chargée. Durant les prochains jours, son projet de loi concernant le pass sanitaire sera étudié par plusieurs organisations.

Depuis l’allocution d’Emmanuel Macron du lundi 12 juillet dernier, le sujet du pass sanitaire et de l’obligation vaccinale pour les soignants de France sont sur toutes les lèvres. Ce sujet créé d’ailleurs un véritable remous dans l’hexagone. Pourtant, “il faut que nous allions le plus rapidement possible. Il y a urgence” a affirmé un conseiller ministériel dans les colonnes du Parisien. Ce lundi 19 juillet est donc une date importante dans le mandat d’Emmanuel Macron. Celle où le Conseil des ministres évalue le projet de loi relatif à la crise sanitaire avant le passage à l’Assemblée nationale mercredi prochain, puis au Sénat jeudi et vendredi.

Ce dernier propose une obligation vaccinale pour tous les personnels soignants de France, mais aussi la nécessité d’un pass sanitaire pour accéder aux lieux de culture, de loisirs, ainsi qu’aux bars et restaurants. Un sujet qui ne fait pas l’unanimité, mais dont le clan du président de la République semble particulièrement déterminé à mettre en place.

Le pass sanitaire : un sujet qui divise

Le sujet de pass sanitaire ne cesse de créé débat. Si certains, comme François Ruffin, s’opposent à ce dispositif, d’autres n’hésitent pas à montrer leur soutien à Emmanuel Macron. “Il n’y va pas avec le dos de la cuillère avec le pass sanitaire, quand même… Oui les nez vont se tordre, mais entre enfermer tout le monde et pousser le maximum à la vaccination, il n’y a pas photo”, a déclaré un cadre LR au Sénat, comme le rapporte Politico. La volonté du chef de l’État est donc très claire : inciter les Français à se vacciner pour tenter de sortir au plus tôt cette crise qui bouleverse le pays depuis plus d’un an.

Crédits photos : Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet