"Inerte dans une flaque de sang"… le récit choc de l’ex-candidate de Secret Story, Tatiana Laurence, sur la mort de sa mère, tuée (selon elle) par son compagnon

Si Tatiana Laurence est aussi engagée contre la violence faite aux femmes, enfants et hommes, c’est parce que durant plusieurs années, elle en a été victime. Traumatisée par la mort de sa mère suite à la violence de son père, la jeune femme a livré un récit glaçant de son enfance.

Une enfance et une vie d’adulte ponctuée par la violence et la mort. Invitée sur le plateau d’Évelyne Thomas ce mardi 2 mars, Tatiana Laurence a tenu à raconter avec précision la mort de sa maman, alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Séparée du papa de la candidate de Secret Story, sa maman avait retrouvé un compagnon, avec qui elle aura sa sœur. Un homme violent, qui a fait vivre un véritable calvaire à cette dernière, “Un jour, elle m’a préparé à sa mort. Elle m’a dit qu’elle allait mourir. Je rentrais de l’école, elle m’a assise et elle m’a dit : ‘Tu sais, un jour, il va y arriver. Encore dernièrement, il a dévissé les roues de ma voiture. Il m’endort le soir lorsque je mange où je bois, il met des calmants. De toute façon, je vais mourir.”

“Personne ne m’a préparé” 

Cette phrase résonne encore dans la tête de Tatiana Laurence, qui poursuit son récit avec la mort de sa maman, seulement « quelque temps plus tard ». Une nouvelle fois, alors qu’elle rentre de l’école, la petite fille de l’époque apprend que sa maman a été retrouvée inerte dans une flaque de sang, “Mon père me dit : ‘Assis-toi, on a quelque chose à te dire… Ta mère est morte’. Ça a été très rapide. Personne ne m’a préparé. Mon père était blanc, tremblant.”

Plus tard, pour connaître la vérité, la jeune femme demande à faire une autopsie, malheureusement elle apprend que son beau-père a brûlé le corps “Il a dit que c’était la volonté de ma mère, ce qui était faux, je le sais. Il a brûlé ses affaires devant ma petite sœur aussi”. Malheureusement pour elle, « Il n’a jamais été condamné ». 

Si elle n’accepte évidemment toujours pas la situation, Tatiana Laurence fait preuve d’une grande force d’esprit en expliquant qu’elle ne veut pas « cracher sur cet homme, c’est le papa de ma sœur. Quelquefois, je me dis que c’est injuste de le dire, c’est pour ça que je ne l’ai jamais nommé et que je l’appelle ‘l’autre’, mais je suis obligée, pour la mémoire de maman, d’expliquer sa vie, parce qu’elle n’a plus cette parole comme toutes les autres femmes qui sont parties, et hommes”.

À voir aussi : Les Marseillais : Carla Moreau se confie avec émotion sur son père 

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet