Ingrid Chauvin maman : ses nouvelles confidences sur son parcours du combattant

La maternité a été un combat. Dans une récente publication partagée sur Instagram, Ingrid Chauvin s’est donc confiée sur son expérience. 

Pour faire de son rêve de maternité une réalité, Ingrid Chauvin a été prête à tout. Tout a commencé lorsqu’elle a souhaité fonder une famille avec Thierry Peythieu, dont elle est désormais séparée. Le 17 octobre 2013, l’actrice de Demain nous appartient a donné naissance à son premier enfant, une petite fille qu’elle a prénommée Jade. Malheureusement, son bonheur a été impacté par une triste nouvelle : l’enfant était atteinte d’une grave malformation cardiaque. La petite Jade a rendu son dernier souffle à l’âge de cinq mois, le 25 mars 2014. Il en a fallu plus pour que la comédienne renonce à devenir mère.

Ce combat, Ingrid Chauvin l’évoque à travers une publication récemment partagée sur son compte Instagram. Et ce, dans le cadre d’une campagne lancée par l’association BAMP – qui milite pour l’assistance médicale à la procréation auprès de personnes infertiles et stériles – en collaboration avec le magazine Magicmaman. "Pour moi aussi, le chemin a été long pour devenir maman. J’ai notamment eu recours à plusieurs FIV", indique la principale concernée en légende d’une vidéo. "C’est pourquoi aujourd’hui, je m’engage aux côtés de Magicmaman et de l’association BAMP pour que, tous ensemble, nous nous préoccupions de ce sujet de santé publique." Elle le sait : la persévérance lui a permis, enfin, de connaître les joies de la maternité.

https://www.instagram.com/p/CVk4ArpNq3d/

A post shared by Ingrid Chauvin (@ingrid_chauvin_officiel)

Ingrid Chauvin est devenue mère en 2016

Au total, Ingrid Chauvin a eu recours à cinq fécondations in vitro (FIV). "Ça a été un parcours difficile, long et douloureux, mais c’était pour la bonne cause", a-t-elle confié à Télé Star en 2019. Malgré les obstacles, l’actrice s’est donnée tous les moyens pour enfanter au côté de Thierry Peythieu. "On avait même pris rendez-vous en Espagne pour un don d’ovocytes. Or, techniquement, rien ne nous empêchait d’être parents. Mais on avait perdu un enfant et nous étions tous les deux traumatisés." Leurs vœux ont été exaucés le 10 juin 2016, lorsque Ingrid Chauvin a accouché de son fils Tom. Le comble ? Le petit garçon est né sans aucun traitement.

Source: Lire L’Article Complet