Iris Mittenaere : la sœur de son homme Diego El Glaoui victime de harcèlement de la part d’un élu de la République, les choquantes révélations

Ce jeudi 23 décembre, en partageant l’histoire de Carla, victime de harcèlement, Diego El Glaoui le chéri d’Iris Mittenaere, en profitait pour évoquer la situation similaire qu’avait vécue sa sœur de la part d’un élu de la République.

Grâce aux réseaux sociaux, il devient « plus facile » de parler des problèmes de harcèlement autrefois si difficiles à évoquer. Preuve en est avec Carla, cette jeune lilloise racontant sur son compte personnel le calvaire qu’elle avait vécu lorsqu’elle se faisait suivre, droguer et violer par un homme lui ayant planté une seringue dans les fesses comme le notent nos confrères de Purepeople. Ce genre d’événement n’est malheureusement pas un cas isolé. De nombreuses personnes ont déjà dû faire face à des situations similaires et notamment la sœur de Diego El Glaoui, le chéri d’Iris Mittenaere.

En effet, le jeune homme partageait l’histoire de Carla sur son compte Instagram ce jeudi 23 décembre. L’occasion pour un internaute de lui demander des nouvelles du harceleur de sa sœur : « Vous en aviez parlé une fois, a-t-il été arrêté ? Ça fait peur pour moi en tant que femme, mais aussi mère d’une petite fille… » Beaucoup, à la place du compagnon de celle qui se faisait élire Miss Univers 2016, n’aurait pas souhaité en parler. Mais Diego El Glaoui a voulu donner des nouvelles de sa sœur. « C’est très gentil de prendre des nouvelles. Je rappelle que ma petite sœur a été harcelée pendant deux semaines par un homme en costume d’environ 45 ans », débutait-il en répondant à l’internaute. Avant d’ajouter : « Il patientait en bas de la maison, l’observait des heures par la fenêtre et la suivait dans ses déplacements… »

C’est pourquoi, la sœur du chéri d’Iris Mittenaere prenait alors la décision de se rendre au commissariat pour déposer plainte. « La police avait refusé deux fois de prendre sa plainte (ce qui n’est pas normal) mais un super officier de la PJ a pris extrêmement soin d’elle, a pris sa plainte et l’a surtout beaucoup rassurée. Pour la petite histoire, le harceleur est un élu de la République… » Bien évidemment, l’identité de celui-ci n’a pas été communiquée…

A voir aussi : Jane Birkin : la vérité sur son terrible AVC, un proche du clan se confie

Source: Lire L’Article Complet