Isabelle Huppert : cette célèbre actrice américaine qu’elle a intimidée

Actuellement à l’affiche de La Cerisaie d’Anton Tchekhov au Palais des papes d’Avignon, Isabelle Huppert avait impressionné une star hollywoodienne lors de la cérémonie des Oscar en 2017, comme l’a révélé Le Figaro mardi 6 juillet 2021.

  • Isabelle Huppert

Véritable légende du cinéma français, Isabelle Huppert est également une icône des cinéphiles outre-atlantique. Nommée pour l’Oscar de la meilleure actrice en 2017, grâce à sa performance de le rôle-titre du long-métrage Elle, réalisé par le cinéaste Paul Verhoeven, la comédienne a pu s’apercevoir du respect que lui portait les actrices américaines. Interrogé par Le Figaro, le délégué général du festival de Cannes, Thierry Frémaux, s’est remémoré le moment où il a accompagné Isabelle Huppert à la cérémonie des Oscar en 2017, durant laquelle elle avait intimidé Emma Stone malgré elle.

“Il fallait voir les autres actrices qui venaient lui rendre hommage. Même Emma Stone s’excusait presque d’avoir reçu la récompense à sa place“, a-t-il expliqué. Pour rappel, la comédienne américaine avait remporté l’Oscar de la meilleure actrice cette année-là, grâce à son rôle dans le film La La Land de Damien Chazelle. A défaut de l’Oscar, Isabelle Huppert avait tout de même été sacrée par le Golden Globe de la meilleure actrice en 2017. En tout cas, même si elle repartie bredouille de la cérémonie des Oscar, la comédienne a fait forte impression. À l’affiche de la pièce de théâtre La Cerisaie d’Anton Tchekhov jusqu’au 17 juillet 2021, Isabelle Huppert exerce ses talents d’actrice au sein de la cour d’honneur du Palais des papes d’Avignon, dans le cadre du festival théâtral organisée chaque année dans la cité.

“Elle est dure, cinglante avec ses partenaires féminines”

Si elle possède de très nombreux admirateurs en France et à travers le monde, Isabelle Huppert n’échappe pas non plus à la critique. “On a prétendu qu’elle était dictatoriale, c’est faux,” a ainsi affirmé Thierry Frémaux. Toutefois, une comédienne souhaitant conserver l’anonymat a révélé au Figaro avoir souffert lors d’un tournage avec la compagne de Ronald Chammah. “Elle est dure, cinglante avec ses partenaires féminines”, a-t-elle assuré. “Des gens vous diront peut-être qu’elle est compliquée sur un plateau, je n’en sais rien”, a déclaré le délégué général du festival de Cannes à ce sujet, bottant ainsi en touche.

Source: Lire L’Article Complet