Ivanka Trump et Jared Kushner : bientôt un prix Nobel à la maison ?

Ancien haut conseiller de la Maison-Blanche, l’époux d’Ivanka Trump, Jared Kushner, est en lice pour le prix Nobel de la paix pour son rôle de médiateur dans le conflit israélo-palestinien.

A propos de

  1. Jared Kushner

Un prix Nobel dans le clan Trump ? Ce dimanche 31 janvier, Jared Kushner a été nommé candidat pour le prix Nobel de la paix, avec son adjoint, Avi Berkowitz. L’époux d’Ivanka Trump, qui a récemment quitté Washington pour poser ses valises à Miami avec sa famille, est salué pour son implication dans la normalisation des relations entre Israël et les pays arabes. C’est un avocat proche de l’ancien président américain Donald Trump, dont la nouvelle vie à Mar-a-Lago semble moins idyllique que prévu, qui a soumis les deux noms. Alan Dershowitz salue ainsi l’action de l’influent homme d’affaires de 40 ans, devenu sous la mandature de son beau-père l’un des conseillers les plus influents en politique étrangère.

Rédigés par Jared Kushner, les accords d’Abraham ont constitué la plus grande avancée diplomatique au Moyen-Orient en vingt-cinq ans, alors que la région s’attend à une confrontation prolongée avec l’Iran”, rappelle Reuters. Étant donné les circonstances dans lesquelles Donald Trump a quitté la Maison-Blanche, il est fort à parier que le comité du prix Nobel de la paix prenne en considération la politique de Donald Trump dans sa décision d’attribuer cette distinction prestigieuse à ses deux ex-conseillers. Pour rappel, le comité Nobel ne choisit pas les nominations au prix Nobel de la paix : des personnalités officielles, telles que des membres d’assemblées nationales ou des professeurs d’universités, ont la possibilité de proposer des noms. Ensuite, le comité fait un premier tri parmi les centaines de noms avant d’effectuer un examen plus approfondi des candidatures.

“Honoré” d’être nommé

En sa qualité de professeur émérite de l’université de droit de Harvard, Alan Dershowitz avait donc la possibilité de glisser le nom de Jared Kushner, dont la réputation a été entachée à cause du mandat controversé de son beau-père à la tête du Bureau Ovale. “Le prix Nobel de la paix n’est pas une question de popularité, a indiqué Alan Dershowitz dans une lettre adressée au comité. C’est un prix pour avoir rempli les considérables critères fixés par Alfred Nobel dans son testament.” De son côté, Jared Kushner s’est dit “honoré” d’être nommé pour ce prix prestigieux, dont le lauréat sera officialisé en octobre prochain. Parmi les autres nommés dans cette catégorie, on retrouve pour la seconde année consécutive la militante écologiste suédoise Greta Thunberg, ou encore l’opposant russe Alexeï Navalny, qui fait trembler le Kremlin depuis son arrestation, avec une enquête choc consacrée à Vladimir Poutine.

Article écrit avec la collaboration de 6Medi

Crédits photos : Agence / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet