Jacques Chirac et Bernadette : pourquoi le couple se vouvoyait-il ?

Ce lundi 29 novembre, Jacques Chirac aurait fêté ses 88 ans. L’occasion de revenir sur le couple iconique qu’il formait avec Bernadette et cette petite particularité qui les distinguait des autres : ils se vouvoyaient.

Il aurait célébré ses 88 ans ce lundi 29 novembre. Jacques Chirac, mort le 26 septembre 2019, a marqué la vie politique française… bien aidé par sa femme, Bernadette Chirac. Leurs caractères bien trempés, leurs prises de bec et leur franc parlé faisaient d’eux un couple singulier. Mais une particularité les rendait encore plus iconiques : Jacques et Bernadette Chirac se vouvoyaient. C’était « une tradition familiale« , a révélé l’ancienne Première dame dans un entretien accordé à la chaîne de télévision suisse RTS en 2014. « Je le lui interdis. Quand il veut me mettre de mauvaise humeur, il me tutoie, tous ses amis se mettent à rire parce qu’ils savent très bien que c’est la chose qui m’agace« , ajoutait-elle du vivant de son époux. Impossible donc pour Jacques Chirac de déroger à cette règle d’or. D’autant plus qu’il y avait une autre raison à ce vouvoiement obligatoire.

C’était ainsi la seule chose qui différenciait la Première dame des nombreuses conquêtes de son mari, dont elle s’est d’ailleurs moquée. Grand séducteur dans l’âme, Jacques Chirac avait un succès fou auprès de la gent féminine et ne se cachait pas pour en profiter. « Il était grand, il était quand même beau garçon, il était très intelligent et je peux dire que le hall de Sciences Po, entre les cours, c’était un essaim d’abeilles qui tournait autour de lui« , se remémorait l’ancienne Première dame auprès de la RTS.

>> Découvrez : PHOTOS – Jacques Chirac incarnait l’élégance à la française

« Ça lui faisait plaisir d’être la seule qui était vouvoyée »

Durant leurs 60 ans de mariage, Bernadette Chirac a enduré et accepté les aventures et les maîtresses du Président. Malgré les humiliations publiques, cette dernière a toujours réussi à se tenir droite, et s’est installée dans le cœur de plus d’un Français grâce à sa personnalité originale. Être vouvoyée par son époux semblait lui conférer une position bien particulière, alors que l’ancien chef de l’État avait le tutoiement facile. « Au fond, ça lui plaisait assez d’être presque la seule qui était vouvoyée, ça lui était réservé en particulier » affirmait leur fille Claude Chirac, invitée de 13h15 le dimanche le 29 septembre 2019.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : JLPPA / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet