Jacques Chirac : sa statue commémorative prise pour cible par des anarchistes

Dimanche 5 septembre 2021, l’adjoint au maire de Nice, délégué à la propreté de la ville, a révélé que la statue érigée en mémoire de Jacques Chirac avait été taguée par des anarchistes. Un acte qui n’est pas le premier…

  • Jacques Chirac

Des événements qui se multiplient. Lundi 9 août 2021, la stèle érigée en l’honneur de Simone Veil en novembre 2017 dans les Côtes-d’Armor a été retrouvée vandalisée. Recouverte de sauces en tout genre et de semoule, la stèle en granit rose a été rapidement été nettoyée par les services municipaux, avait assuré le service de communication de la mairie de Perros-Guirec auprès de France Bleu, mardi 10 août 2021. Le maire de Perros-Guirec avait annoncé, le jour-même de la découverte, porter plainte contre les auteurs de ces méfaits. “C’est scandaleux et incompréhensible. Des faits similaires se sont déjà produits dans la nuit de dimanche à lundi, la semaine dernière. Sur le coup, nous nous sommes dit que c’était une personne alcoolisée qui s’était soulagée mais la répétition, une semaine après, jour pour jour, nous oriente vers un acte volontaire“, avait-il déclaré auprès de nos confrères du journal Le Télégramme. Quelques jours plus tard, alors que la gendarmerie avait estimé qu’il ne s’agissait pas d’un acte antisémite, la stèle installée en l’honneur de l’ancienne ministre de la Santé était de nouveau la cible d’attaques. Mercredi 11 août 2021, elle a été retrouvée couverte de croix gammées ainsi que d’insultes.

Jacques Chirac pris pour cible à son tour

Samedi 8 février 2020, une statue de Jacques chirac avait été inaugurée à Nice. Quelques jours plus tard, elle était victime de vandalisme. Sur les caméras placées dans le quartier, on apercevait cinq personnes prenant plaisir à couper deux des doigts de la statue. Dimanche 5 septembre 2021, alors que cette attaque n’était qu’un lointain souvenir, l’adjoint de Christian Estrosi délégué à la propreté, Pierre-Paul Léonelli, a révélé que la statue de Jacques Chirac avait de nouveau été abîmée. Cette fois-ci, les vandales l’ont taguée. “Les tags anarchistes sur la statue de Jacques Chirac sont stupides, minables et n’ont aucun sens. Ils ont été aussitôt effacés, c’est une volonté affichée par Christian Estrosi. Une plainte sera déposée ! A Nice, nous ne tolérons aucune dégradation sur notre patrimoine” a-t-il écrit sur Twitter en légende de deux photos montrant les dégâts. Une dégradation qui a généré beaucoup de réactions sur le réseau social. “C’est une honte ! Pour moi ça s’appelle de la profanation qu’on le laisse reposer en paix ! Et garder en mémoire par cette jolie statue l’histoire de France ! Je suis vraiment sous le choc”, “Une honte de salir cette statue commémorative du Président Chirac“, peut-on notamment lire.

Les Tags anarchistes sur la statue de Jacques Chirac sont stupides, minables et n’ont aucun sens . Ils ont été aussitôt effacés c’est une volonté affichée par @cestrosi . Une plainte sera déposée ! A #Nice06 nous ne tolérons aucune dégradation sur notre patrimoine. pic.twitter.com/XRYMfnV42U

Cest un honte ! Pour moi ça s’appelle de la profanation qu’on le laisse reposer en paix ! Et garder en mémoire par cette jolie statue l’histoire de France ! Je suis vraiment sous le choc😢

Une honte de salir cette statue commémorative du Président Chirac

A lire aussi : Jean-Pierre Pernaut : cet acte de vandalisme qui l’a ulcéré

Source: Lire L’Article Complet