"J’ai dû faire preuve de force" : comment Amel Bent a continué The Voice malgré sa fausse couche

Un témoignage émouvant. Ce dimanche 24 octobre, Amel Bent s’est confiée au sujet de sa fausse couche, survenue pendant sa première participation à The Voice. C’est avec beaucoup d’émotion qu’elle revient sur cet événement tragique et sur la force qu’elle a dû trouver pour tenir.

Ce dimanche 24 octobre, Amel Bent était l’invitée d’Audrey Crespo-Mara dans le Portrait de la semaine de Sept à Huit. A l’occasion de la sortie de son dernier album, Vivante, la jeune chanteuse s’est livrée en toute intimité sur un sujet bouleversant : sa fausse couche survenue durant sa première participation à The Voice. En effet, c’est lors du tournage du télé-crochet, qu’elle va perdre un enfant. La coach raconte ainsi comment elle a pu vivre cet événement traumatisant, elle qui devait tenir devant les caméras : "Et donc je suis retournée dans le fauteuil. Qui peut imaginer qu’à ce moment-là je suis en train de perdre un enfant. Ce n’est pas possible, on ne peut pas l’imaginer".

Amel Bent se souvient de ces phrases, qui résonnaient dans sa tête alors qu’elle était en train de coacher un de ses talents : "Il y a des moments en fait, j’ai des moments de clairvoyance, où je me dis ‘wouah, t’es là dans ce fauteuil, t’es là en train de changer la vie des gens qui passent devant toi, alors que t’es en train d’en perdre une…". Malgré la douleur, la chanteuse s’oblige à poursuivre : "C’est des moments où j’ai dû vraiment faire preuve de force morale, physique, pour surmonter, pour ne pas m’effondrer, parce que je ne peux pas m’effondrer à ce moment-là", confie-t-elle.

Amel Bent : "C’est un choc"

Amel Bent se doit alors de sourire, de rire, elle qui est en train de perdre un petit être cher : "C’est là où la phrase iconique des artistes The Show Must Go On, prend tout son sens.On doit continuer à divertir, à envoyer de l’espoir et du sourire" Lors de cet entretien, la coach de The Voice se souvient de l’annonce du drame : "En fin de compte c’est la désillusion, puisque quand j’arrive chez le médecin et qu’on fait l’échographie, il me dit effectivement que je suis en train de perdre le bébé que j’attendais (…) C’est un choc parce que, mine de rien, à partir du moment où on a fait un test de grossesse et qu’il s’avère être positif, on est enceinte". Un témoignage bouleversant pour celle qui est enceinte actuellement, de son troisième enfant.

Source: Lire L’Article Complet