"J'ai envie qu'il prenne son temps" : Audrey Fleurot se confie sur l'éducation qu'elle donne à son fils Lou

Dans un long entretien accordé à Paris Match en kiosque ce jeudi 29 avril, Audrey Fleurot s’est confiée sur son fils Lou, 5 ans, et l’éducation qu’elle lui donne. Pour l’actrice de 43 ans, l’important est de le rendre débrouillard et autonome, sans le forcer à faire quoi que ce soit.

Audrey Fleurot a déjà derrière elle un long passé en tant que comédienne. Elle a notamment joué, il y a de nombreuses années, dans Kaamelott d’Alexandre Astier où elle incarnait La Dame du lac. La comédienne âgée de 43 ans explique pourtant que tout n’a pas été simple pour elle, notamment en raison de son physique bien au-delà des codes de référence ! Quand vous démarrez et que vous renvoyez une image assez forte parce que vous êtes grande, rousse et avec de gros seins, ce n’est pas toujours simple“, confiait-elle à Télé Star début avril. Mais la jolie rousse a su faire de cette différence une force et s’imposer dans des rôles qui lui ont accordé toute la faveur du public. L’actrice est actuellement à l’affiche de HPI, une nouvelle série qui sera diffusée ce jeudi 29 avril sur TF1 où elle incarne une femme de ménage énergique et sans gêne, diagnostiquée HPI pour Haut Potentiel Intellectuel.

  • VOICI N'oubliez pas les paroles : Nagui choqué par une nouvelle erreur de la choriste Magali Ripoll

    Voici

  • VOICI : Matthias (Top Chef) : comment il réussit à gérer les critiques violentes des réseaux sociaux

    Voici

  • VOICI : Pierre-Jean Chalençon : ses propos déplacés sur la mort du prince Philip

    Voici

  • VOICI Benjamin Castaldi : sa grosse gaffe quand il s'est inscrit sur un site de rencontres

    Voici

  • VOICI : Mort de Michael Collins : l'astronaute de la mission Apollo 11 est décédé à 90 ans

    Voici

  • VOICI Un dîner presque parfait : une candidate se met à pleurer en goûtant un plat

    Voici

  • VOICI : Jean Dujardin : le comédien va jouer dans un film autour des attentats de novembre 2015

    Voici

  • Voici Incroyables Transformations Nicolas Waldorf pique les tenues de la candidate, ça pique !

    Voici

  • VOICI : PHOTO Frédéric Bouraly (Scènes de ménages) révèle que sa mère est hospitalisée

    Voici

  • VOICI Affaire conclue : Harold Hessel agacé et vulgaire, Sophie Davant se moque de lui

    Voici

  • VOICI : Yves Rénier : cet homme politique controversé qui lui a donné la réplique dans Commissaire Moulin

    Voici

  • VOICI : Michel Sardou "pas facile à vivre" : sa femme Anne-Marie Périer fait de rares confidences

    Voici

  • VIDEO Comment fabriquer un soin naturel pour les ongles

    Voici

  • VOICI – Jean Castex : après les petites culottes, le Premier ministre reçoit encore des colis improbables

    Voici

  • Voici – Michel Drucker hospitalisé : ce nom dont il a usé pour ne pas être démasqué

    Voici

  • VOICI Barbara Opsomer dévoile un joli cliché de son bébé, ses fans fondent complètement

    Voici


  • VOICI N'oubliez pas les paroles : Nagui choqué par une nouvelle erreur de la choriste Magali Ripoll
    VOICI N'oubliez pas les paroles : Nagui choqué par une nouvelle erreur de la choriste Magali Ripoll


    Voici


  • VOICI : Matthias (Top Chef) : comment il réussit à gérer les critiques violentes des réseaux sociaux
    VOICI : Matthias (Top Chef) : comment il réussit à gérer les critiques violentes des réseaux sociaux


    Voici


  • VOICI : Pierre-Jean Chalençon : ses propos déplacés sur la mort du prince Philip
    VOICI : Pierre-Jean Chalençon : ses propos déplacés sur la mort du prince Philip


    Voici

VIDÉO SUIVANTE

Audrey Fleurot est également une maman et une belle-maman comblée. Elle élève aux côtés de son compagnon, le réalisateur Djibril Glissant, leur fils Lou 5 ans, et les deux filles de son chéri, que le couple a en garde alternée. Dans une interview pour Paris Match, la pétulante actrice a dévoilé quelques principes éducatifs qu’elle applique avec son fils.

Apprendre à s’ennuyer

Etant petite, je me suis ennuyée et je sais à quel point l’ennui permet le rêve et nourrit la créativité. J’essaie de leur inculquer ça. Pourquoi les stimuler sans cesse, les rendre performants ? Moi ça m’angoisse. Je ne force pas mon fils à suivre des cours d’anglais ou de piano. J’ai envie qu’il prenne son temps“, a-t-elle expliquer ce jeudi 29 avril dans Paris Match. Pas de sur-stimulation donc, et de l’apprentissage concret, au quotidien. Ce qui est certain, c’est qu’il saura laver son linge et se faire à manger seul !“, a-t-elle également dévoilé, en affirmant qu’elle lui donnait aussi éducation non genrée, dans cette société qui reste encore selon elle trop “misogyne”.

“Parce que son père l’emmène plus souvent à l’école, le moindre souci en classe est attribué au fait que je dois manquer à mon fils“, a-t-elle déploré. Il y a encore beaucoup à faire pour que les mentalités évoluent sur la question des représentations. Audrey Fleurot compte bien éduquer son fils pour qu’il participe à ce changement des mentalités !

Source: Lire L’Article Complet