“Je ne comprends pas…” : Volodymyr Zelensky en colère contre Emmanuel Macron

Alors que la guerre en Ukraine continue de faire des ravages, le président Volodymyr Zelensky s’est étonné des propos de son homologue français, Emmanuel Macron, qui a appelé à ne pas “humilier” la Russie.

A propos de


  1. Volodymyr Zelensky


  2. Emmanuel Macron


  3. Vladimir Poutine

Plus de trois mois après le début de l’offensive russe en Ukraine, les combats continuent, et ce malgré les sanctions prises contre Moscou et les tentatives de négociation de certains pays occidentaux, dont la France. En effet, Emmanuel Macron s’entretient régulièrement avec le président russe et entend jouer les médiateurs. Mais une phrase prononcée le 3 juin a provoqué l’incompréhension en Ukraine. Il ne faut pas humilier la Russie, pour que le jour où les combats cesseront, nous puissions bâtir un chemin de sortie diplomatique », a ainsi déclaré le chef de l’État dans un entretien donné à la presse régionale. Dans une interview accordée au Financial Times, Volodymyr Zelensky a fait part de sa stupéfaction. “Je ne comprends pas…. Humilier la Russie. Cela fait huit ans qu’ils nous tuent. De quoi parlons-nous”, a-t-il déclaré dans le quotidien britannique.

Le président ukrainien n’est pas le seul à avoir condamné les propos du président français. “Les appels à éviter d’humilier la Russie ne peuvent qu’humilier la France (…) Nous ferions tous mieux de nous concentrer sur la façon de remettre la Russie à sa place” a répliqué Dmytro Kuleba, le chef de la diplomatie ukrainienne. Comme le rapporte franceinfo, d’autres pays alliés de l’Ukraine ont pris la parole pour condamner la sortie d’Emmanuel Macron. “Le président français cherche encore des voies pour épargner une humiliation au criminel de guerre Poutine”, a déclaré Marko Mihkelson, le président de la Commission des Affaires étrangères du Parlement estonien. Des paroles qui passent encore moins alors que la France assure jusqu’au 1er juillet la présidence de l’Union européenne.

Emmanuel Macron fermement attendu à Kiev

Autre point de tension entre les deux présidents : la visite d’Emmanuel Macron à Kiev qui se fait attendre. “Il est le bienvenu, peu importe quand. Il serait bon que Monsieur Macron vienne pendant la présidence française de l’UE, et le mieux serait qu’il vienne avec d’autres livraisons d’armes pour l’Ukraine », a lancé Dmytro Kuleba sur LCI le 1er juin dernier.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Zuma Press/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet