“Je ne pars pas en vacances” : Marine Le Pen quitte la présidence du RN, mais…

À la suite de l’élection de Jordan Bardella à la tête du Rassemblement national, ce samedi 5 novembre, Marine Le Pen quitte la présidence du parti. La femme politique a néanmoins assuré, lors du 18e congrès du RN, qu’elle comptait rester « mobilisée ».

Après trois mois de campagne, Jordan Bardella a été élu, sans grande surprise, président du Rassemblement national, ce samedi 5 novembre, lors du 18e congrès du parti à la Maison de la Mutualité (Paris). En remportant 85 % des voix, l’eurodéputé de 27 ans a largement battu son adversaire, Louis Aliot, pilier du RN et maire de Perpignan. Président par intérim depuis septembre 2021, le jeune homme succède donc définitivement à Marine Le Pen et devient ainsi le premier président du RN à n’être pas un membre de la famille Le Pen. Sa prédécesseuse, après onze ans passés à la tête du parti fondé par son père, doit donc laisser sa place.

Mais cela ne veut pas pour autant dire qu’on n’entendra plus parler de Marine Le Pen. Loin de là. Au cours de son discours prononcé lors du 18e congrès du Rassemblement national, juste avant d’annoncer le grand gagnant de l’élection, la femme politique de 54 ans a effectivement annoncé qu’elle restait « mobilisée ». « Je ne quitte pas la présidence de notre mouvement pour partir en vacances. Je reste plus que jamais mobilisée. Il n’y aura pas de repos pour moi, comme pour chacun d’entre nous. […] Je serai là où le pays aura besoin de moi. […] Il reste encore beaucoup à faire », a-t-elle déclaré.

PHOTOS – Marine Le Pen, Donald Trump, Angela Merkel… les coupes de cheveux cultes des politiques

« Je transmets aujourd’hui le flambeau »

Si elle n’est donc plus présidente du parti, Marine Le Pen conserve néanmoins ses fonctions de députée de la 11e circonscription du Nord-Pas-de-Calais et de présidente du groupe Rassemblement national à l’Assemblée nationale, où elle dirige un groupe de 89 élus et étend de plus en plus son assise politique. Le bruit court également que la figure du parti d’extrême droite pourrait d’ores et déjà préparer sa candidature à l’élection présidentielle de 2027. Ce passage de relais devrait donc permettre à la tante de Marion Maréchal de se libérer du temps pour se concentrer davantage sur ses nouveaux objectifs. « C’est avec une certaine émotion que je quitte aujourd’hui la présidence du Rassemblement national. Félicitations à notre nouveau président, Jordan Bardella, à qui je transmets aujourd’hui le flambeau« , a conclu sur Twitter Marine Le Pen.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Capture BFMTV

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Marine Le Pen

  • Jordan Bardella

Autour de

Source: Lire L’Article Complet