« Je ne serai pas candidat » : Benoît Hamon zappe la présidentielle 2022

Dans un entretien donné au Parisien, l’ex-candidat socialiste à la présidentielle, Benoit Hamon, confirme qu’il ne sera pas à nouveau candidat à l’élection présidentielle en 2022.

A propos de

  1. Benoît Hamon

L’élection présidentielle de 2022 se jouera sans lui. Dans un entretien accordé au Parisien, ce mardi 9 février, Benoit Hamon, a dévoilé ses ambitions politiques pour les prochains mois, tirant par la même occasion un trait sur une seconde participation à l’élection présidentielle après 2017 où il avait obtenu 6,36 % des suffrages exprimés. “Je n’ai pas du tout l’intention de redevenir un acteur politique de premier plan. Je ne serai donc pas candidat en 2022“, a déclaré l’ex-membre du Parti socialiste et qui a crée son propre mouvement, Génération.s, en 2017.

S’il ne compte pas être à nouveau candidat à l’élection présidentielle, Benoit Hamon envisage tout de même d’y prendre part en soutenant “celui ou celle qui prendra en compte dans son programme le revenu universel, même si, bien sûr, ses modalités pourront être discutées”. Depuis la primaire à son programme présidentiel en passant par la campagne législative en 2017, la mise en place d’un revenu universel d’existence, actée par la fusion du RSA et de la prime d’activité, est une mesure défendue bec et ongles par l’homme politique. Ce candidat à qui il apportera son soutien devra également “s’inscrire dans une vraie logique de rassemblement” à gauche, des partis écolos aux Insoumis de Jean-Luc Mélenchon en passant par le Parti socialiste.

Engagé lors des élections régionales

À court terme, c’est en direction des élections régionales de juin prochain qu’est tourné Benoit Hamon. Il sera en deuxième position dans les Yvelines sur la liste écologiste de Julien Bayou en Île-de-France. Face à une gauche dispersée, avec les candidatures d’Audrey Pulvar (Parti socialiste) et Clémentine Autain (Les Insoumis), le conseiller régional a répondu positivement à la sollicitation de la tête de liste écologiste, Julien Bayou : “Il a réussi à rassembler six formations écologiques et incarne le mieux le niveau d’exigence et d’urgence écologique et sociale auquel j’aspire pour notre région“, explique Benoit Hamon dans le Parisien.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : LIONEL URMAN / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet