Jean-François Piège victime du Covid-19 : il pousse un coup de gueule

Vendredi 3 décembre 2020, Jean-François Piège a déploré sur BFM TV la crise liée à la pandémie du Covid-19 qui n’épargne pas les restaurateurs français.

  • Emmanuel Macron

Les restaurateurs n’en peuvent plus. Contraints de fermer leurs établissements depuis le premier confinement au mois de mars 2020, ils ne sont pas prêts de les rouvrir. Si Emmanuel Macron a annoncé que les restaurants, bars et autres bistrots pourront accueillir leurs clients dès la mi-janvier à la seule condition que la pandémie du coronavirus se calme, les chefs n’y croient pas. Porte-paroles de toute une profession, les grands noms de la gastronomie française ont multiplié les interventions dans les médias pour tenter de sensibiliser le gouvernement sur la crise qui ne les a pas épargnés.

Parmi eux, Jean-François Piège a poussé un coup de gueule contre les nombreuses mesures instaurées pour lutter face au Covid-19, le vendredi 4 décembre 2020. S’il s’est lancé dans la vente de plats à emporter, l’ancien visage phare de Top Chef est à bout. Invité sur le plateau de Bruce Toussaint sur BFM TV, le chef cuisinier de 50 ans est revenu sur le discours de Jacques de Peretti, président et directeur général du groupe d’assurance Axa France, qui a expliqué plus tôt dans la journée que “les assureurs ne sont pas responsables de la fermeture administrative des restaurants”.

“Les bras m’en tombent”

“Alors là, les bras m’en tombent. Lui cherche à préserver les bénéfices d’Axa, moi je cherche à préserver mes entreprises, a-t-il commencé par déplorer. On ne lui demande pas le monde, on lui demande d’assurer ce pourquoi on est allés le voir. Moi, j’ai un contrat d’assurance qui prévoit l’assurance sur l’épidémie, donc je vais vous laisser qualifier ses propos”. Ne comprenant par les propos de Jacques de Peretti, il a rappelé : “Axa n’assure pas que les commerçants, ils assurent la totalité de l’activité en France et même, au-delà de ça, les produits financiers !”

Inquiet, il a ajouté : “Je suis désolé, j’ai un peu d’émotion, parce que lui il va bien dormir tranquille ce soir. Nous, ça fait de longues nuits que l’on ne dort plus !Un coup de gueule que le chef d’entreprise a conclu : “Ils ont une communication totalement hors du temps. Ils nous disent: ‘Les risques changent, on change les contrats’. Mais assurez d’abord les risques pour lesquels vous vous êtes engagés. Faites votre métier, les assureurs !”

“Ca fait de longues nuits qu’on ne dort plus”: Jean-François Piège dénonce le comportement des assureurs face au Covid pic.twitter.com/V2Lws1N3A3

Source: Lire L’Article Complet