Jean-Jacques Bourdin tutoie Marlène Schiappa : gêné, il désamorce

Ce mardi 20 avril, Jean-Jacques Bourdin a reçu Marlène Schiappa dans la matinale de BFMTV. Au cours de cet entretien, le journaliste a commis un petit impair en tutoyant son invitée politique. Il s’est aussitôt corrigé, désireux de ne pas créer la polémique sur les réseaux sociaux…

A propos de


  1. Jean-Jacques Bourdin


  2. Marlène Schiappa

Les aléas du direct… Ce mardi 20 avril, Jean-Jacques Bourdin a reçu Marlène Schiappa dans son émission matinale Bourdin direct diffusée sur BFMTV. Durant cet entretien, le journaliste a souhaité évoquer avec son invitée du jour la Charte des principes de l’islam de France. “Il y a une Charte d’adhésion aux valeurs de la République. Pourquoi est-ce que ces associations qui ne signent pas cette charte d’adhésion ne sont pas dissoutes ?”, a-t-il demandé à la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté. Et d’ajouter :Explique moi.Un tutoiement auquel n’a visiblement pas réagi son interlocutrice, mais qui a gêné le mari d’Anne Nivat. Quelques secondes plus tard, il a tenu à corriger son erreur : “Expliquez-moi…”, a-t-il rectifié face à Marlène Schiappa.

Constatant le sourire de la ministre, qui avait commencé à lui répondre, Jean-Jacques Bourdin s’est permis de l’interrompre un instant afin de faire une petite mise au point : On ne se tutoie pas hein, que les choses soient claires !, a-t-il précisé. Et Marlène Schiappa de rebondir : Non non mais tout va bien ! Personne n’a été offensé”, a-t-elle assuré, désireuse de poursuivre son propos. Mais c’était sans compter sur son interlocuteur qui a une nouvelle fois rebondi : “Non parce qu’on sait jamais, sur les réseaux sociaux, vous savez… Ça va très vite !”, a expliqué Jean-Jacques Bourdin, un brin embarrassé.

Jean-Jacques Bourdin récemment pointé du doigt

Une fois cette précision faite, Marlène Schiappa a fait comprendre au journaliste qu’il était peut-être temps de clore cette séquence : “Écoutez, on va continuer…”, lui a-t-elle suggéré. “Oui, allez-y”, a conclu Jean-Jacques Bourdin, qui semblait quelque peu gêné suite à sa bourde commise en direct. Si le journaliste de BFMTV était si soucieux d’éviter une nouvelle polémique, c’est sans doute parce qu’il a récemment fait parler de lui, après avoir épinglé publiquement sa remplaçante Apolline de Malherbe. Des attaques que la journaliste a qualifié de “misérables” et “pleines de ressentiment”.

Dans une interview accordée au Point fin mars, Marc-Olivier Fogiel, désormais directeur général de BFMTV, n’a pas caché son agacement face à cette polémique qui aurait, selon lui, pu être évitée. Il a d’ailleurs tapé du poing sur la table, en recadrant sèchement l’ancien taulier de RMC :Ce n’est pas normal à ce niveau de responsabilité d’aller s’épancher dans la presse comme cela a été fait par Jean-Jacques”, a déploré le nouveau patron de la chaîne d’information en continu. Jean-Jacques Bourdin a compris qu’il devait désormais se faire discret…

Crédits photos : Capture d’écran BFMTV

Autour de

Source: Lire L’Article Complet