Jean-Luc Lahaye accusé de viol : une ancienne plaignante témoigne vingt ans après les faits

Mis en examen notamment pour « viols sur mineurs de plus de 15 ans« , Jean-Luc Lahaye a été placé en détention provisoire depuis le 5 novembre 2021. Dans une interview accordée au Parisien ce dimanche 19 décembre 2021, l’une de ses victimes témoigne.

  • Jean-Luc Lahaye

C’est pour des faits qui se seraient respectivement produits en 2013 et 2014 que Jean-Luc Lahaye a été placé en détention provisoire et mis en examen pour « viols sur mineurs de plus de 15 ans« , « corruption de mineurs« , « abus de faiblesse » et « atteinte à la vie privée« . Sa fille Margaux est également impliquée dans l’affaire pour « subornation de témoin » et « complicité de viol« , comme le rapportait Le Parisien le mercredi 3 novembre 2021.

Mais aujourd’hui, c’est une autre de ses anciennes victimes, non impliquée dans cette nouvelle affaire, qui témoigne dans une interview donnée au Parisien ce dimanche 19 décembre 2021. Selon la jeune femme, Nadia, dont le prénom a été modifié pour conserver son anonymat, elle aurait rencontré le chanteur le 31 décembre 2002, alors qu’elle est âgée de 14 ans. Elle aurait à l’époque menti sur son âge, lui disant qu’elle en avait 16. Jean-Luc Lahaye lui aurait alors fait visiter les coulisses de sa boîte de nuit située à Aubervilliers, avant qu’ils aient des rapports sexuels.

« J’ai compris que j’avais été violée »

« Sur le coup, c’est comme si je ne le vivais pas comme un viol. Je me dis même que c’est de ma faute, que je n’aurais pas dû le suivre…« , explique la jeune femme. Deux ans plus tard, alors que Nadia est âgée de 16 ans, elle décide de porter plainte contre le chanteur. « Les policiers de la brigade des mineurs ont été très violents, m’ont dit des mots vulgaires, m’ont demandé si je faisais la pute« , raconte-t-elle à nos confrères du Parisien.

Le procès ne se passe pas mieux, raconte la jeune femme. Jean-Luc Lahaye est condamné à une amende de 10.000 euros pour « atteinte sexuelle sur mineur de 15 ans« , sans condamnation à une peine de prison. « Quand il a pu sortir libre, j’ai mis les mots sur ce que j’avais vécu. J’ai compris que j’avais été violée et que la justice venait de lui mettre une petite tape sur les doigts […]. À ce moment-là, ça me rend dingue, ce n’est pas juste. Après deux heures du tribunal, il a repris sa carrière alors qu’il avait broyé ma vie, que j’étais au fond du gouffre« , explique Nadia. Alors que le chanteur est désormais en détention provisoire, la jeune femme confie : « J’espère qu’il va y rester« , précisant qu’elle se dit prête à témoigner si besoin. Pour rappel, dans l’attente d’une quelconque condamnation, Jean-Luc Lahaye reste présumé innocent.

Source: Lire L’Article Complet