Jeane Manson : qui est son premier mari André Djaoui ?

C’est avec André Djaoui, que Jeane Manson a eu sa fille Shirel. Avant de vivre une histoire compliquée avec Richard Berry, la chanteuse était mariée à ce producteur et réalisateur de cinéma franco-israélien.

A propos de

  1. Jeane Manson

  2. Shirel Sayegh-Djaoui

Avant d’être mariée à Richard Berry, Jeane Manson, aujourd’hui visée par la plainte de Coline Berry, qui l’accuse de “complicité d’inceste” dans l’affaire qui l’oppose à son père, s’était déjà unie une première fois à André Djaoui. La chanteuse avait rencontré le producteur franco-israélien, un an après le succès de son single Avant de nous dire adieu (vendu à 600 000 exemplaires). Mais qui est André Djaoui, père de leur fille Shirel ?

Ce que l’on sait de lui c’est qu’il est né à Tunis, le 27 novembre 1943, “dans une famille modeste de juifs tunisiens” avant de débarquer en France à l’âge de 5 ans, comme on peut le lire dans son portrait sur le Jerusalem Post. Le premier métier de celui qui deviendra par la suite producteur et réalisateur de cinéma, c’est la publicité. Il travaille pour l’agence Havas pendant 10 ans.

“Beaucoup de bas”

Il a ensuite un coup de foudre pour la production cinématographique. Celui qui “s’est retrouvé à plusieurs reprises avec des pertes sèches de plusieurs millions d’euros“, apprend-on, a eu une vie faite de hauts et de bas avecbeaucoup de bas, précise-t-il. André Djaoui aura néanmoins une période plutôt fructueuse en produisant des films italiens de Scola ou Fellini. En 2006, il signe le long-métrage d’Elie Chouraqui, O Jérusalem, dans lequel Patrick Bruel tient son propre rôle.

Sa vie à Tel-Aviv, avec sa fille

Depuis plus de dix ans, André Djaoui vit dans le quartier très prisé de Neve Tsedek, au sud de Tel-Aviv, en Israël. À quelques pas seulement du domicile de sa fille, Shirel. C’est en 1978 que la jeune chanteuse est née, un an après la rencontre d’André Djaoui et sa mère Jeane Manson. Le couple se sépare un an après la naissance. Dans les colonnes de Gala, en septembre 2020, Jeane Manson confiait avoir réussi à garder de bonnes relations avec lui et le père de son autre fille Marianne, Allain Bourgrain-Dubourg.

C’est d’ailleurs avec Jeane Manson qu’André Djaoui visitera Israël pour la première fois, en 1979. La chanteuse franco-américaine est alors invitée à Jérusalem dans le cadre du concours Eurovision. Aujourd’hui, le producteur André Djaoui décrit son Aliya – l’immigration d’un juif en Israël – comme “une libération de l’exil”. Il y peint, filme, joue et écrit.


Crédits photos : RINDOFF-GUIREC / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet