Joëlle Mogensen (Il était une fois) : les causes de sa mort dévoilées ? « Elle crachait du sang »

Il y a presque quarante ans maintenant, Joëlle Mogensen, star vedette du groupe Il était une fois, décédait dans d’étranges circonstances. C’est un des anciens membres du groupe, Richard Dewitte, qui a levé le voile sur cette mort suspecte.

Invité dans l’émission Micro Miroir diffusée sur Melody TV le jeudi 18 novembre prochain, Richard Dewitte, ex-membre du groupe Il était une fois a dévoilé les vraies raisons de la mort de Joëlle Mogensen, elle aussi membre du groupe, 39 ans plus tôt. Dans un extrait diffusé, Richard Dewitte a rétabli la vérité : “Elle ne s’est sûrement pas suicidée. Elle avait encore plein de choses à faire.” Avant de rajouter, “À l’autopsie, ils (les médecins) ont découvert qu’elle avait une malformation cardiaque que tout le monde ignorait, elle y compris. Elle s’est étouffée dans son sommeil. La sœur de la chanteuse aurait raconté à l’ancien collaborateur de Joëlle Mogensen qu’elle souffrait d’une “bronchite mal soignée”et qu’en conséquence, “elle crachait du sang”. La star d’Il était une fois avait refusé d’aller se faire soigner chez le médecin.

À la question d’une passante qui faisait allusion à toutes les rumeurs, notamment sur une prise de drogue excessive, autour du décès de la chanteuse, Richard Dewitte a répondu : “Il y a eu une autopsie. J’ai vu le rapport d’un expert privé, il n’y avait aucune trace de drogue dans son corps.”Les dires de l’ex-compagnon de Joëlle Mongensen, Serge Koolen, ont donc été contredits. Celui-ci avait déclaré que son ex-compagne “aurait pu prendre quelque chose de plus fort”.

Une histoire passionnelle

Joëlle Mongensen était la chanteuse iconique du groupe Il était une fois et du morceau J’ai encore rêvé d’elle qui propulsa le groupe sur le devant de la scène. Le second interprète de cette chanson était Richard Dewitte, avec les paroles de Serge Koolen. Les deux membres du groupe étaient alors en couple et vivaient une histoire passionnelle. Lorsque ce dernier a quitté Joëlle Mongensen pour une autre femme, celle-ci ne s’en était jamais vraiment remise. Elle avait été diagnostiquée comme dépressive. Son décès, à l’âge de 29 ans, avait donc fait couler beaucoup d’encre ainsi que laissé la place à de nombreuses rumeurs de suicide et d’overdose.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : BERTRAND RINDOFF PETROFF / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet