Johnny Hallyday au cœur d’une vente aux enchères très surprenante !

Décédé il y a près de quatre ans, Johnny Hallyday fait encore parler de lui aujourd’hui. Mais ce samedi 27 novembre, ce fut pour une raison un peu spéciale : le rockeur était au cœur d’une vente aux enchères… qui a pris des airs légèrement morbides.

En décembre 2017, la mort du célèbre rockeur avait laissé un vide dans le cœur de tous les Français. Quatre ans plus tard, Johnny Hallyday continue à captiver un grand nombre de gens. Mais la fascination de certains fans peut parfois aller un peu trop loin. Ce fut le cas le samedi 27 novembre 2021, alors qu’était organisée une vente aux enchères exceptionnelle par la maison Drouot. Plusieurs objets ayant appartenus à des stars étaient mis en vente, dont une mèche de cheveux de Johnny Hallyday. L’ami d’Eddy Mitchell l’avait offerte à la lauréate d’un concours organisé par son fan club en 1971. « Lors de cette journée passée avec son chanteur préféré, Johnny lui a remis un carnet en similicuir, frappé en lettres dorées JH CLUB et dédicacé avec une mèche de ses cheveux glissée en ouverture gauche du carnet« , a précisé Drouot.

Cinquante ans plus tard, la touffe de cheveux a été vendue à prix d’or : un fan en a fait l’acquisition pour la somme de 6 500 euros. L’argent récolté devrait être redistribué l’association Vaincre le cancer au profit de la recherche contre le cancer, une cause qu’affectionnait particulièrement Johnny Halliday.

>> PHOTOS – Laeticia Hallyday : sa love story avec Johnny

Une tenue remise directement par Laeticia Hallyday était à vendre

En plus de cette mèche, la maison Drouot proposait à la vente d’autres biens ayant appartenus au chanteur dont une carte bancaire American Express, une guitare-fusil, des paires de boots, des manuscrits de chansons, un maillot de bain et un costume de scène Christian Dior porté par Johnny Hallyday en 1976, « une tenue que m’a remise directement Laeticia« , a révélé Fabien Lecoeuvre, l’expert de la vente.

Crédits photos : ANDBZ/ABACA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet