Johnny Hallyday: ce jour où son fils David lui a brisé le coeur

Dans un beau livre intitulé Johnny Hallyday et ses anges gardiens, Sacha Rhoul et Jean Basselin qui furent ses hommes à tout faire, racontent au journaliste Laurent Lavige ce jour où David Hallyday a fait une peine infinie à son père.

  • Johnny Hallyday
  • Sylvie Vartan
  • David Hallyday
  • Laeticia Hallyday

Les confidences, les anecdotes, les souvenirs sur et avec Johnny se multiplient ces jours-ci. Pour le plus grand plaisir de ses fans car voilà une jolie façon de célébrer les trois ans de la mort du rocker, le 9 décembre 2021. Dans Électrique (éd. Plon), son ancien guitariste Yarol Poupaud dévoile son étonnant rituel avant de monter sur scène et le plat grâce auquel il a consolé Johnny d’une dispute avec Laeticia. Dans Déjà hier, un recueil de ses chroniques publiées sur Instagram (éd. Calmann Lévy), le photographe Jean-Marie Périer raconte ce jour où Johnny Hallyday explosa sa Ferrari à peine 4 heures après l’avoir reçue.

Vient également de paraître un beau livre intitulé Johnny Hallyday et ses anges gardiens, signé par Sacha Rhoul et Jean Basselin qui furent les hommes à tout faire de Johnny. Ces derniers racontent au journaliste Laurent Lavige la générosité et les quelques inimitiés du rocker. Elles étaient rares, mais violentes, ces inimitiés. Johnny détestaient par-dessus tout deux chanteurs qu’il voulait éviter à tout prix (Cliquez ici pour savoir de qui il s’agit!)

Cœur en or, main sur le cœur, cœur brisé

Les secrétaires particuliers de Johnny se souviennent surtout de sa générosité insoupçonnable. Le rocker avait un cœur. En or, gros comme ça! Et la main sur le cœur, comme en attestent les enveloppes de billets qu’il demandait à Sacha Rhoul de distribuer discrètement aux familles dans le besoin qui lui écrivaient. Ce cœur, son fils David le lui a brisé un jour, sans doute malgré lui. Pour une histoire de voyage, de traversée à moto en 2007. “Johnny voulait faire ce road-trip avec David, mais son fils a dit non une semaine avant, et Johnny en a été très déçu, confie Jean Basselin au Parisien. Il adorait son fils. Je l’ai vu une fois arriver à un concert en retard, parce qu’il voulait lui ramener des cadeaux“. Des cadeaux du cœur, évidemment.

A lire aussi : Johnny Hallyday : “J’essaie tous les jours de séduire ma femme”

Source: Lire L’Article Complet